K2 Live 9 12 20

Le départ approche pour plusieurs alpinistes visant le K2 !

Les 4 équipes qui ciblent la première hivernale du K2 sont dans les starting-blocks : le départ approche pour la plupart. Certains sont déjà sur place.

Alors que l’Islandais John Snorri et les Sadpara père et fils sont déjà au camp de base du K2, les autres équipes prennent tranquillement la direction de la montagne. Mingma G. Sherpa est déjà au Pakistan. Les équipiers de Sevent Summit Treks finalisent leur préparation. Nims, lui, est encore au boulot. Il accompagnait récemment des clients sur un sommet du Népal.

L’équipe 100% népalaise a son permis

Tout juste arrivée à Islamabad, l’équipe de Mingma Gyalje Sherpa a fait un petit détour pour récupérer son permis d’ascension. Trois hommes, trois sherpas népalais, pour tenter l’ascension de ce colosse. Le mauvais temps les a empêchés de rallier dans la foulée le nord du pays mais ça ne devrait plus tarder. Ils sont attendus d’un instant à l’autre à Skardu (Gilgit-Baltistan). Ils seront donc la deuxième équipe à prendre le départ du trek d’approche à destination du camp de base du K2.

Entrainement alpin pour Mingote et Garranzo

Carlos Garranzo et Sergi Mingote ont pu rejoindre les Alpes pour s’entrainer dans des conditions plus hivernales que celles rencontrées ces dernières semaines en Espagne. Dans un van aux couleurs de leur expédition, ils ont notamment rejoint Cervinia pour tester leur matériel. L’Italien Mattia Conte devait également être de ces entrainements. Il leur reste une petite dizaine de jours avant de s’envoler pour le Pakistan.

Faisons connaissance avec Antonios Sykaris

A peu près au même moment, le Grec Antonios Sykaris prendra lui aussi le chemin du K2. Comme Mingote et Garranzo, il fait partie de l’expédition de Seven Summit Treks. La plus grosse des quatre équipes qui s’intéresseront au K2 cet hiver. La presse grecque fait le portrait de cet homme presque soixantenaire (lien en grec). Homme d’affaire, notamment dans l’univers de la production d’énergie et l’immobilier, il a découvert la montagne en 1989. Il a déjà à son actif 3 sommets de plus de 8.000 mètres dont le Dhaulagiri ou le Kangchenjunga. Mais il a également gravi le Pic Lénine. Et de citer Aristote pour expliquer son engagement dans cette expédition. « Je considère plus courageux celui qui conquiert ses désirs que celui qui conquiert ses ennemis car la victoire la plus dure est la victoire sur soi-même ». Sykaris devrait arriver au Pakistan aux alentours du 20 décembre prochain.

Nims Dai sur l’Island Peak

Ce week-end, Nims Dai était au Népal. Il accompagnait des clients sur l’Island Peak, un 6.000 de la région du Khumbu. De quoi se maintenir en forme avant de rejoindre à son tour le Pakistan.

Illustrations © M.Ly CC BY-SA 2.0

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *