avion de chasse k2

Disparus du K2 : les photos depuis un avion de chasse n’ont rien donné !

Satellites dernier cri, survols en hélicoptères, photographies depuis un avion de chasse, les moyens importants déployés pour retrouver les disparus du K2 n’ont rien donné.

Dans un nouveau communiqué publié il y a quelques heures, on apprend que les recherches entreprises sur le K2 pour retrouver Ali Sadpara, John Snorri et Juan-Pablo Mohr n’ont rien donné. Si des membres de l’armée pakistanaise restent au camp de base, les équipes de toutes les expéditions sont désormais parties. Pendant plusieurs jours, des vols de repérage en hélicoptère puis l’étude d’images satellites ont contribué aux recherches. L’utilisation d’une technologie innovante d’imagerie satellite, capable de scruter le sol même pas temps couvert, a également été mobilisée. En vain.

Un avion de chasse survole le K2

L’armée pakistanaise a même dépêché un F-16 pour survoler la montagne et prendre de précieux clichés. Si des indices ont été repérés, comme « un sac de couchage, une tente détruite, des matelas », il s’agissait de fausses pistes. C’était des objets anciens, n’ayant pas appartenu aux alpinistes disparus.

Après neuf jours, les recherches pourraient malgré tout continuer. L’armée a notamment évoqué la possibilité de faire voler un avion équipé de caméras infrarouges pour aider à repérer les grimpeurs disparus. Les chances de retrouver les alpinistes en vie sont désormais nulles. Personne n’a jamais survécu aussi longtemps à ces altitudes, à plus forte raison en hiver.

Illustrations F-16 armée pakistanaise © Asuspine CC BY-SA 4.0

  

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *