Sergi Mingote

Le monde entier rend hommage à Sergi Mingote, victime du K2

Ce week-end s’est soldé par une première ascension historique du K2 en hiver. Mais aussi pas le décès d’un des leaders d’expédition. L’Espagnol Sergi Mingote s’est tué en chutant entre le Camp 1 et le Camp de Base Avancé. Depuis samedi, le monde entier lui rend hommage.

Alors que la dépouille de Sergi Mingote a pu quitter le camp de base en hélicoptère, les messages de sympathie et de respect affluent des quatre coins du monde. Comme il avait lui-même rendu hommage il y a quelques jours à tous les alpinistes morts sur le K2. Avec son ami Carlos Garranzo, il avait fait le chemin jusqu’au mémorial du K2. Et notamment évoqué le sort de son compatriote Manel de la Matta, mort au Camp 1 du K2 en 2004 .

« Je veux me souvenir de toi comme çà »

A ses côtés dans ses dernières minutes de vie, l’alpiniste italienne Tamara Lunger essaie de se souvenir des bons moments ave Sergi. « je ne peux qu’être reconnaissante de l’avoir rencontré ». Elle espère que « savoir Sergi heureux dans ces montagnes soulagera un peu la douleur de ses proches ».  Mattia Conte, lui, a posté une photo dont il veut garder le souvenir. « Je veux me souvenir de toi comme çà, souriant et plein de vie ».

De retour de son sommet du K2, Nims Dai a eu un petit mot pour son camarade d’expédition. « Repose en paix mon frère ». L’Islandais John Snorri a souligné qu’on se souviendrait de lui pour ses « incroyables réalisations dans le monde de l’alpinisme » et « son état esprit ». Chhang Dawa, lui, évoquait le « meilleur des grimpeurs et très bon ami » en annonçant parmi les premiers la terrible nouvelle. Le Premier Ministre espagnol, Pedro Sanchez, a lui aussi rendu hommage à cet « immense sportif ».

Car le retentissement est important en Espagne et notamment en Catalogne. Dans sa ville de Parets del Vallès, cinq jours de deuil ont été décrétés par le Conseil Municipal. Mingote était né là, il y avait grandi. Il avait même été maire de la commune pendant plusieurs années.

Pause dans l’expédition au Manaslu

Sur le Manaslu, Alex Txikon est de retour au camp de base. Nous « sommes redescendus par respect pour notre ami Sergi ». Annonce confirmée par Simone Moro qui grimpe avec Txikon. Pour « honorer la mémoire de Sergi, nous avons choisi de nous arrêter ».

Denis Urubko a évoqué un « vrai athlète, (…) un magnifique leader, un artiste charismatique (…) ». Les deux s’étaient encore croisés il y a quelques semaines. « Merci pour ton sourire mon ami, tu resteras dans mon cœur. Pour toujours ».

Illustrations © 14×1000 Catalonia Project

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *