Miranda Oakley a bien fait de se mettre à l’escalade

Miranda Oakley a bien fait de se mettre à l’escalade

Miranda a grandi dans le Maryland. A la fin de ses études d’art, elle a fait ses valises. Direction l’Ouest : le Parc National de Yosemite. La Mecque nord-américaine des grimpeurs. C‘était en 2006, elle était toute débutante. Et rêver d’y vivre et d’y travailler. Le rêve américain. Dix ans plus tard, elle grimpait The Nose, la voie la plus emblématique du Yosemite, seule et en moins de 24 heures. Une première féminine. Aujourd’hui, elle a fait de la grimpe son métier. Elle guide ses clients dans le Yosemite et ailleurs dans le monde.

Elle propose notamment des stages réservés aux filles. Ce qui n’est pas sans nous rappeler certaines initiatives françaises…

Lire aussi : Lead The Climb, la montagne au féminin

Illustration ©Outpost Cinema

Miranda Oakley a bien fait de se mettre à l’escalade
4.6 (92%) 5 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here