volcan nicaragua

Un américain traverse le cratère en fusion d’un volcan… sur un fil !

L’Américain Nik Wallenda est funambule. Slackliner dirait-on aujourd’hui. Il y a quelques jours, il réussissait l’impressionnante traversée d’un cratère en fusion. C’est au-dessus du Volcan Masaya, au Nicaragua, qu’il s’est élancé. Équipé d’un masque pour le protéger des fumées toxiques émises par le volcan, il a effectué ces quelques 550 mètres de traversée en 31 minutes.

Au point le plus vertigineux, la lave en fusion bouillonnait plus de 600 mètres sous ses pieds. Un exploit suivi par des dizaines de spectateurs rassemblés autour du cratère. Puissamment éclairé par des projecteurs installés pour l’occasion. « Les fumées toxiques du volcans ajoutent une vraie difficulté supplémentaire » a-t-il expliqué sur son compte Instagram début mars quelques heures après sa réussite.

Le volcan Masaya est situé quelques kilomètres au sud de la capitale du Nicaragua, Managua. Il est l’un des 7 volcans actifs de ce pays d’Amérique centrale, coincé entre le Honduras et le Costa Rica. Situé dans le Parc National éponyme, le cratère du volcan Masaya est accessible par la route.

Lire aussi : Une démonstration de slack-line entre deux dameuses

Nik Wallenda a 41 ans. Il est détenteur de nombreux records du monde. Chutes du Niagara, Grand Canyon, il marche sur des fils dans les cadres les plus impressionnants. C’est une tradition familiale qui remonte à 7 générations. Plusieurs de ses aïeux sont d’ailleurs morts de chutes en plein « travail ».

Illustration © Leon Petrosyan – CC BY-SA 4.0

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *