Record : une Américaine gravit le Kilimandjaro à 89 ans !

A 89 ans, Anne Lorimor vient de devenir la personne la plus âgée à gravir le Mont Kilimandjaro, 5.892 mètres. Cette Américaine n’en est pas à un coup d’essai. Il y a quatre ans, elle grimpait déjà sur le point culminant du continent africain. A cette époque déjà, elle devenait la plus âgée à le gravir. Mais entre temps, d’autres lui avaient ravi le record. Alors elle ne s’est pas faite prier pour revenir récupérer son titre.

Originaire de l’Arizona (USA), cette arrière-grand-mère a mis 9 jours pour réaliser son ascension. Pas de gros souci pour arriver à ses fins, il faut dire qu’elle s’entraîne régulièrement (voir plus bas). Tous les jours, elle grimpe au sommet de la Mummy Mountain, quelques 250 mètres de dénivelé à côté de chez elle. Elle est à la tête d’une fondation qui vient au secours d’enfants orphelins et son ascension a vocation à attirer l’attention sur cette bonne cause.

Lire aussi : A 7 ans, elle atteint le sommet du Kilimandjaro

Le premier jour en un claquement de doigt…

Une petite blessure en début d’expédition lui a fait redouter le pire. Elle a bien cru qu’elle ne pourrait pas aller au bout. Et pourtant si, elle s’en est très bien sortie !

« Le premier jour s’est fait dans un claquement de doigts. Le sentier était facile et pas très escarpé, une bonne mise en route. (…) Les jours 2 et 3, c’était une balade agréable avec des fleurs magnifiques avec des montées faciles ! (…) Le quatrième jour, je me suis heurté à un mur. Je n’avais aucun signe de mal d’altitude, aucune difficulté à respirer, aucun mal de tête, (…) mais je me sentais totalement anéantie ! (…) Le dernier jour, nous sommes partis de près de 4.000 mètres jusqu’au sommet, commençant au milieu de la nuit et sans sommeil pendant environ 20 heures. » raconte-t-elle de sa précédente ascension du Kilimandjaro.   

Ci-dessous, Anne Lorimor à l’entrainement…

Illustration  © climbkilimanjaroguide.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here