torres del paine

Parc Torres del Paine : les treks « Circuit O » et « Circuit W »

Aux confins de la Patagonie chilienne se dressent fièrement les Torres del Paine. Dans le Parc National éponyme, on peut les approcher grâce à plusieurs itinéraires de treks au cœur de paysages grandioses. Le point culminant du massif dépasse les 3.000 mètres d’altitude mais une bonne partie du parcours se situe à basse altitude. Les conditions climatiques rendent cependant les lieux hostiles. Le vent violent, les températures qui peuvent fléchir, les glaciers qui refroidissent l’atmosphère… tout concourt à compliquer la vie du trekkeur. Le circuit W est l’un des plus connus. Dans sa version XL, il devient « Circuit O » et fait le tour du massif. L’occasion d’une semaine exceptionnelle dans l’extrême sud de la Cordillère des Andes !

Le Parc National Torres del Paine

Créé en 1959, le Parc National Torres del Paine couvre plus de 200.000 hectares. Il est déclaré réserve de la biosphère par l’UNESCO depuis 1978. Il touche la frontière avec l’Argentine et le parc Los Glaciares créé par Buenos Aires en 1937 et notamment connu pour son glacier Perito Moreno. En 2018, Torres del Paine a accueilli quelques 290.000 visiteurs. Un chiffre qui progresse depuis plusieurs années. L’accessibilité de la région empêche cependant le nombre de visiteurs de grimper à trop grande vitesse. Le parc tient son nom des Torres, sommets caractéristiques du massif Paine. Les lieux sont propices à la pratique de la randonnée pédestre. Mais aussi des randonnées à cheval.

Lire aussi : Top 5 des plus belles randonnées du monde !

Quand partir à Torres del Paine ?

Il est possible d’accéder au Parc Torres del Paine toute l’année. Cependant, tous les sentiers ne sont pas forcément ouverts en hiver. Mieux vaut donc privilégier l’été austral (décembre, janvier, février). La météo est plus clémente, les jours plus longs. L’offre aérienne est aussi un peu plus fournie à cette période. En dehors de cette « haute saison », le printemps et l’automne peuvent être des bons moments mais les températures peuvent être bien plus dures. En contrepartie, le circuit sera moins fréquenté. Attention, en dehors de l’été, certains passages peuvent être fermés, comme le Col John Gardner, point culminant du « Circuit O ». Dans ce cas là, le « Circuit O » est impossible à réaliser, il faut se contenter du « Circuit W ».

Pour en savoir plus et organiser votre trek, voici un guide e-book à télécharger !

Illustrations © DR

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *