e-vtt aiguille rouge
Ski

Descente de l’Aiguille Rouge : à ski ou à vélo, qui arrivera le premier ?

Le 5 février dernier, Yannick Granieri et Léo Slemett ont grimpé jusqu’au sommet de l’Aiguille Rouge, sur le domaine skiable des Arcs. Pour arriver à 3.226 mètres (en partant de 2.000), on peut utiliser des remontées mécaniques… Mais a-t-on vraiment besoin d’attendre l’ouverture du téléphérique ? Avec son VTT à Assistance Electrique, le rider Yannick Granieri envisageait plutôt de s’en passer. Ce VTTiste de légende a donc pédalé jusqu’au sommet du domaine des Arcs. Le freerider Léo Slemett aurait bien voulu pédaler lui aussi, mais sa spécialité c’est le ski. Alors pourquoi ne pas se faire tracter par son copain ?

Voir aussi : du BMX au sommet de l’Aiguille Rouge, avec Matthias Dandois

Après la montée, la descente !

Ensuite, il était question de descendre. L’un sur son e-VTT, l’autre sur ses skis ! 1.426 mètres de dénivelé avec une vitesse maximale de 93 km/h en VTT sur neige ! Découvrez dans la vidéo ci-dessous à quoi peut ressembler une telle descente, notamment en traversant le snowpark à la tombée de la nuit… Et qui arrivera en première position ? ça n’a pas beaucoup d’importance…

Lire aussi : Nouveauté, la Passerelle de l’Aiguille Rouge

Illustration – Crédits : Andy Parant

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *