Val Gardena, l’italienne trilingue

A Val Gardena, tout est multiple de trois : le nombre de villages, les langues parlées et même… les marchés de Noël ! Découverte de cette station du Tyrol italien.

Trois villages, trois langues !

Val Gardena est en réalité un ensemble de trois villages distincts : Ortisei, Santa Cristina et Selva. Ils sont blottis au pied du Sassolungo, montagne emblématique du massif des Dolomites, culminant à 3.181m. A 200km de Vérone et 120km d’Innsbruck, on est dans une région plurielle. Ici, on parle trois langues : l’italien, l’allemand et le ladin (proche du romanche). Il serait d’ailleurs plus juste de mettre le ladin en premier, c’est la langue principale ici. 90% des habitants le parlent, ils constituent à eux seuls un tiers des locuteurs de ladin. Avec 30.000 locuteurs, c’est une de langues les plus rares d’Europe.

Sassolungo
Vue sur le Sassolungo

Dolomiti Superski

Skier à Val Gardena, c’est mettre un pied sur le domaine Dolomiti Superski. Près de 1.200 kilomètres de pistes accessibles avec un seul et même forfait. Près de 500 km de pistes sont reliées par des remontées mécaniques ; pour le reste, il faudra reprendre votre voiture ou des bus pour faire la liaison. Dans ces 1.200 kilomètres, vous retrouverez toutes les stations mythiques du Sud Tyrol : Alta Badia, Cortina d’Ampezzo, Kronplatz, Tre Cime…
Si vous vous contentez du domaine de Val Gardena, vous aurez de quoi faire. 30km de chemins de randonnées praticables en hiver, quelques cascades de glace, 115km de pistes de ski de fond et 175km de pistes de ski alpin. C’est sur ces derniers que se déroule chaque année une étape de la Coupe du Monde de ski, cette année : le troisième week-end de décembre.

ValGa
Vue hivernale sur la Vallée

La Magie de Noël

Qui dit 3 villages, dit 3 marchés de Noël regroupés sous la bannière « Vallée de Noël » (La Valle di Natale). La Montagne de Noël à Selva, le Village de Noël à Ortisei et le Marché de Noël de Santa Cristina (à Santa Cristina…). De début décembre à début janvier, les animations se succèdent sur ces trois sites. Sculptures sur neige, concours de bonhommes de neige ou démonstration de cors tyroliens, il y en a pour tous les goûts. Pour peu que l’on apprécie les fêtes de fin d’année, le pain d’épices et les chants de Noël. La sculpture sur bois étant l’une des spécialités reconnues de Val Gardena, des ateliers pour enfants vous permettront de les y initier.

Selva
Marché de Noël de Selva

Y aller et se loger

Pour y aller, l’aéroport d’Innsbruck et ses vols lowcost est une bonne option si vous venez de Paris. Les vols à destination de Venise sont également un bon choix, il ne vous restera plus que quelques heures de route. Sinon, un peu de courage et votre voiture vous y emmèneront depuis la France. Comptez 11h depuis Paris ou 8h depuis Lyon.
Se loger dans les Dolomites n’est pas toujours bon marché. Pour une semaine en février pour une famille de 2 adultes et 2 enfants, vous pourrez trouver quelques Bed & Breafast pas trop chers. A partir de 600-700 € la semaine. La même semaine à l’Alpenroyal Grand Hotel, avec ses 5 étoiles, vous reviendra à 8.000 €. Contrairement à la pratique généralement constatée en France pendant les vacances scolaires, vous pourrez trouver des chambres d’hôtels pour une ou quelques nuits. Pas d’obligation de rester la semaine.

vallée été
Vue estivale de la vallée de Val Gardena

Illustrations : Photos © valgardena.it

Val Gardena, l’italienne trilingue
4.3 (85%) 4 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here