station météo

8.430 mètres d’altitude sur l’Everest : on vous envoie un réparateur !

La station météo installée en 2019 à 8.430 mètres d’altitude n’a pas fonctionné bien longtemps. Une équipe est arrivée au camp de base et se prépare à grimper pour réparer tout cela !

Au printemps 2019, une expédition organisée par la National Geographic Society installait cinq stations météo sur l’Everest. La plus basse au niveau de Phortse (3.810m), la plus haute au niveau du Balcon de l’Everest (8.430m). Entre les deux, des équipements ont également été mis en place au camp de base (5.300m), au Camp II (6.400m) et au Camp IV (Col Sud, 7.950m). Si les installations les plus basses fonctionnent comme prévu, les deux plus élevées nécessitent une phase de maintenance. La station du Col Sud ne transmet pas toutes les données attendues. Et la station météo du Balcon a simplement rendu l’âme.

De nombreuses données collectées sur l’Everest

La National Geographic Society devrait gérer ces équipements jusqu’en 2025. Dans la foulée, une transmission aux autorités népalaises devrait s’opérer. Dès 2026, le Népal sera autonome dans sa gestion des stations météo de l’Everest explique l’Himalayan Times. On peut depuis 2019 suivre en temps réel les données envoyées par les stations. Vitesse du vent, température, taux d’humidité, pression atmosphérique. Jusqu’à fin 2021, un compte twitter partageait même les données les plus significatives. D’autres données sont relevées par ces stations comme la hauteur de la surface de neige ainsi qu’un certain nombre de rayonnements « à ondes courtes et ondes longues ». A presque 8.500 mètres, la station la plus élevée est aux portes de la stratosphère et constituera une source de données précieuse pour de nombreux scientifiques.

Une mission de maintenance pas comme les autres

Pour autant, organiser la maintenance de stations météo à 7.950 et 8.430 mètres ne s’improvise pas. Les scientifiques embarqués dans ce projet, notamment venus de l’Université d’Etat des Appalaches (USA) sont accompagnés par des guides très expérimentés. Ils devront donc se hisser jusqu’à l’altitude du Balcon pour remettre sur pied la station à l’arrêt. Mais aussi passer du temps au niveau du Col Sud pour permettre à la station de fonctionner normalement.   

Illustrations – une station météo © Pixabay

4.6/5 - (9 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.