Dhaulagiri

Himalaya : Kristin au sommet, Carlos au camp de base, Horia sans ox !

Ce week-end, les expéditions ont continué sur le Dhaulagiri. Kristin Harila a réussi son sommet mais Carlos Soria a été contraint de faire demi-tour. Au Kangchenjunga, Horia Colibasanu est arrivé à ses fins, pas ses coéquipiers. Détails ci-dessous.

2/14 pour Kristin Harila

La Norvégienne Kristin Harila continue sa quête des 14 sommets de 8.000 mètres en un temps record. Après sa réussite sur l’Annapurna le 28 avril, elle a enchaîné avec l’ascension du Dhaulagiri ce week-end. Elle évoque « 14 heures de dur labeur depuis le Camp 3, 900 mètres sous le sommet ». Le tout avec l’aide de trois sherpas chevronnés. Elle devrait très prochainement filer vers le Kangchenjunga pour un troisième 8.000 à quelques jours d’intervalle.

Le demi-tour de Carlos Soria

Sur la même montagne, Carlos Soria a fait demi-tour. Les chutes de neige rendaient la progression difficile entre les Camps 1 et 2. Quant aux prévisions météo, elles étaient très venteuses pour les jours à venir. A 83 ans, l’Espagnol tente une nouvelle fois l’ascension de son avant-dernier 8.000.

Kanch’ sans ox pour Colibasanu

Sur le Kangchenjunga, plusieurs équipes ont réussi le sommet. Notons par exemple le sommet du Roumain Horia Colibasanu, réalisé sans oxygène. Il a réussi, non sans peine, là où ses deux coéquipiers ont renoncé. Marius Gane et Peter Hamor commençaient en effet à souffrir de gelures.

Illustrations – Dhaulagiri © Pixabay

4.2/5 - (9 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.