Pic Lénine

Deux alpinistes trouvent la mort dans leur tente sur le Pic Lénine

Deux alpinistes sont morts dans leur tente sur les pentes du Pic Lénine.

Plusieurs médias locaux ont annoncé la mort de deux alpinistes russes sur les pentes du Pic Lénine. Ce sommet majeur de l’ex-URSS est un des 7.000 les plus fréquentés de la planète. Il se situe à la frontière entre Tadjikistan et Kirghizistan. Aussi baptisé Pic Abu Ali Ibn Sina, il culmine à 7.134 mètres. Les grimpeurs en question, le guide Vyacheslav Sheiko et son client Georgiy Veselovsky sont décédés à environ 6.100 mètres d’altitude ce 28 août. La montagne n’avait pas de secret pour Sheiko qui l’avait gravie plusieurs dizaines de fois.

Une nouvelle tragédie au Pic Lénine

Si le Pic Lénine est connue pour la terrible catastrophe de 1990 ou pour la tragédie d’août 1974, les accidents n’y sont pas si fréquents. Mais celui-ci est tout particulier. Car les alpinistes n’ont pas glissé dans une crevasse, ils ne sont pas tombés sur plusieurs centaines de mètres comme une alpiniste sur le Khan Tengri il y a quelques semaines. Ils n’ont pas non plus souffert du mal des montagnes ni d’épuisement.

D’après un média spécialisé russe, ils auraient juste oublié d’éteindre leur réchaud dans leur tente. Dans cet environnement clos, le monoxyde de carbone dégagé par l’appareil les aurait donc intoxiqués. Triste fin pour des alpinistes expérimentés.  

Illustrations © Nihongarden Wikimedias| CC BY-SA 3.0   

3.8/5 - (5 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.