Pisco Pérou

Première ascension en 2024 par des Espagnols, ou en 1978 par des Français ?

Une première ascension sur la face sud du Pisco dans les Andes péruviennes annoncée la semaine dernière aurait déjà été réalisée 46 ans plus tôt.

Il y a quelques jours, les frères Pou annonçaient leur ascension réussie de la face sud du Pisco ou Nevado Pisco, dans la Cordillera Blanca (Pérou). Une première selon les deux frères venus du Pays Basque espagnol. Ils étaient accompagnés par Michel Quito, habitué de ce massif andin. Quelques heures plus tard, le Français Hervé Thivierge soulignait qu’il avait gravi la même voie en mai 1978. A une époque où les frères Pou avaient respectivement 1 et 4 ans ! Depuis lors, les deux frères sont devenus des grimpeurs adeptes des ouvertures notamment dans les Andes, leur principal terrain de jeu.

Face Sud du Pisco (Pérou) : 2 voies sur une même face ?

Aux côtés de Jean-Paul Balmat, Jean Fabre et Daniel Monaci, Thivierge aurait ainsi gravi cette face sud du Pisco par la nouvelle voie annoncée par les Espagnols. Une cordée composée de guides de haute montagne venus de Chamonix. Le peu de documentation disponible sur l’ascension de 1978, et le topo approximatif de 2024 ne permettent pas un avis objectif tranché et la discussion par réseaux interposés est restée cordiale. « J’ai grimpé cette ligne (…) en 1978 » a ainsi posté Thivierge sur Facebook sous l’annonce des Basques, photo de la voie à l’appui. « On a croisé votre ligne, on ne savait pas qu’elle existait. Bravo les gars ! » répondent alors les frères Pou.

Les Basques admettent que les deux itinéraires se croisent probablement et qu’une poignée de longueurs sont peut-être identiques. Ils disent également ne pas avoir eu connaissance de cette ascension historique avant de se lancer. Il en était pourtant question dans les archives de l’American Alpine Journal. Mais ils affirment que leur voie est bien nouvelle. Une chose est sûre, en 50 ans les conditions sur la montagne n’ont plus rien à voir. Et certains passages empruntés par les uns et les autres sont radicalement différents. Les uns veulent croire à une deuxième ligne sur la même face. Côté Français, on n’est pas d’accord. Thivierge expliquait à ExWeb : « Ce n’est pas la première fois que des voies anciennes sont réescaladées par des gens qui pensaient faire une première » !

Illustration © Contributeurs OpenStreeMap

Notez cet article

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →