montagne altitude default

Manque de neige à basse altitude : on bricole des fusées pour compenser !

Alors que la neige manque cruellement dans certaines stations, les offices de tourisme ne manquent pas d’idées pour occuper leurs clients. Deux exemples dans deux stations dont les pistes restent fermées pour manque de neige, à Gérardmer (Vosges) et Camurac (Pyrénées audoises).

Les Vosges attendent les flocons en Swincar

Depuis plusieurs jours, le domaine skiable de Gérardmer dans les Vosges est fermé. Les remontées mécaniques sont à l’arrêt et les touristes doivent choisir d’autres activités que le ski. Début février déjà, le domaine avait dû fermer. Après quelques jours d’ouverture mi-février, c’est à nouveau le coup dur. Les vacances Noël étaient passées sans neige, quelques flocons avaient fait leur apparition en janvier. Mais avec un domaine skiable dont l’altitude oscille entre 800 et 1.140 mètres, les chutes de neige se font attendre.

Si les responsables de la station ont, un temps, essayé de sécuriser le jardin d’enfants en déplaçant un peu de neige en camion, une telle pratique est ingérable à grande échelle. A Gérardmer, on met donc en avant une nouvelle activité : le Swincar. De petits véhicules 4×4 électriques permettent de partir en balades et de découvrir les montagnes des Vosges différemment.  

A Camurac, on bricole des fusées !

Ces dernières semaines, le manque de neige a fait les gros titres de la presse. Un hiver très doux pour les uns, la marche irréversible du réchauffement climatique pour les autres. Si certains usent des grands moyens pour ouvrir leurs pistes (à l’image de Montclar en décembre ou de Luchon-Superbagnères le week-end dernier), d’autres ferment purement et simplement leurs portes. A l’image de Camurac, dans les Pyrénées.

Depuis le début de l’hiver, la station audoise n’a pu ouvrir que quelques jours. En cette période de vacances scolaires, supposément la haute saison, elle tente de proposer d’autres activités : « venez profiter de la montagne autrement » explique l’Office de Tourisme. Notamment un étonnant atelier de fabrication et de lancement de « fusées hydro-pneumatiques ». N’imaginez pas les puissants moteurs de la Fusée Ariane, ce bricolage pour enfants est garanti sans pollution ! Les Audois n’ont peut-être pas de neige, mais ils ont des idées !

Illustration © Camurac

4.3/5 - (6 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.