montagne altitude default

La compagnie Tibet Airlines au secours du tourisme tibétain dès cet été !

Depuis plusieurs années, le tourisme tibétain connait un développement rapide. Étrangers et Chinois représentaient l’an dernier quelques 40 millions de visiteurs dans la province. Soit une augmentation de presque +20% par rapport à l’année précédente. Alors que la paralysie du tourisme mondial risque de peser sur ce développement, la Chine a fait des annonces rassurantes pour le Tibet (en anglais). Ce sont les touristes chinois qui pourraient venir au secours de la fréquentation de cette région himalayenne. La très grande majorité des visiteurs de cette province autonome de Chine viennent d’ores et déjà du reste du pays. Cette tendance devrait donc se confirmer cette année.

18 nouvelles destinations ouvertes par Tibet Airlines

La compagnie Tibet Airlines prévoit ainsi l’ouverture de 18 nouvelles lignes (en anglais) pour le programme des vols estivaux. Entre mai et octobre, ce sont quelques 66 destinations différentes qui devraient être desservies au départ du Tibet. Parmi les nouvelles venues, les villes de Kunming, Dali et Lijang dans la Province du Yunnan. Ces cités vous sont peut-être inconnues. Pourtant, elles comptent respectivement 6,6 millions, 700.000 et 1,2 million d’habitants. Une source importante de touristes potentiels. D’autres villes du Sichuan, du Fujian et du Qinghai sont également concernées.  

Lire aussi : Tibet, Népal, Bhoutan, comment fête-t-on Noël en Himalaya ?

Le boom du tourisme tibétain

Le Tibet s’est ouvert au tourisme au milieu des années 1980, refermant ses portes au gré de l’instabilité du territoire. 2007 était une année record pour le tourisme tibétain, avec quelques 4 millions de visiteurs. En quelques 12 ans, ce total a été multiplié par 10. Les observateurs dénoncent un tourisme qui ne bénéficie pas du tout aux populations locales tibétaines mais plutôt aux chinois Han venus s’installer dans la province. Cette tendance n’est pas nouvelle.

Déjà en 2005, Andrew Fischer (en anglais) expliquait que « La plupart des touristes visitant la région autonome du Tibet sont des ressortissants chinois et ils séjournent principalement dans des hôtels appartenant à des Chinois et gérés par la Chine sur le côté ouest de Lhassa, à proximité d’une offre abondante de restaurants et de centres de divertissement chinois, avec des bordels chinois et les travailleurs du sexe chinois ».


Illustration © 3GO*CHN-405/mjordan6 CC-BY-SA 3.0

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *