alta patagonia

La 1ère station de ski d’Amérique du Sud : une concession et des soupçons !

Voilà deux ans que le contrat était sur la table. C’est donc fait, la plus grande station de ski d’Argentine vient de renouvelé la concession de son domaine skiable. La société Capsa, membre du groupe Via Bariloche, est reconduite jusqu’en… 2056, pour gérer Catedral Alta Patagonia ! Quelques 22 millions de dollars (19 millions d’Euros) d’investissements ont été promis explique le Rio Negro (en espagnol).  

Parmi les travaux qui devraient commencer en octobre prochain, l’installation d’une nouvelle ligne électrique, de deux tapis roulants pour skieurs débutants ainsi que deux nouveaux télésièges. Un de 4 places, un de 6 places. Quatre nouveaux canons à neige ainsi que le creusement d’une retenue d’eau pour la neige de culture sont également programmés. Au passage, l’entreprise obtient le droit de construire des programmes immobiliers sur un terrain de quelques 70 hectares. Rien n’est encore arrêté en la matière et la commune devra malgré tout valider ces projets.

Une ordonnance controversée

Une reconduction de concession qui fait grincer des dents en Argentine. Et pour cause, une bataille juridique s’est engagée avec des élus d’opposition et des résidents de la région. Pointée du doigt, l’ordonnance qui a permis l’absence d’appel d’offre pour cette nouvelle concession de 30 ans. Les détracteurs de ce renouvellement expliquent également que le nouveau contrat ne fait aucune mention de mesures pour préserver l’environnement. Face aux critiques, le maire Gustavo Gennuso met en avant les emplois en jeu : « je suis convaincu que les gens doivent avoir un emploi, tout le reste est discutable » (en espagnol).

La bataille n’est pas terminée, la haute cour de justice de la province devrait désormais se prononcer sur la constitutionalité de l’ordonnance qui a permis de se passer d’appel d’offres.

Lire aussi : Hiver austral, pas de ski en Argentine cette saison ?

Des soupçons pèsent sur cette reconduction

Avec quelques 120 kilomètres de pistes culminant à 2.180 mètres d’altitude, Catedral Alta Patagonia est la première station du pays et de toute l’Amérique du Sud. La société Capsa est propriété de la famille Trappa qui a fait fortune dans les réseaux de bus du pays. Des entrepreneurs proches du pouvoir de Buenos Aires et qui font couler beaucoup d’encre en Argentine.

Car cette signature permettant notamment une urbanisation sur quelques 70 hectares pourrait faire l’affaire d’un certain Jorge Caputo. Cet homme d’affaire local, qui cherche à bâtir plusieurs projets immobiliers dans le secteur depuis près de 10 ans, ne cessait de se heurter à des oppositions. Désormais, avec la Capsa à la manœuvre, il pourrait avoir les mains libres pour mener à bien ses projets. Le frère de Caputo, impliqué dans le scandale des Panama Papers, est business man et vice-président du parti politique de l’ancien président Mauricio Macri. De quoi nourrir les soupçons, largement exprimés dans la presse locale.

Illustration © DR

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *