Noël sous la neige

Ski : sacrifier Noël pour sauver les vacances de Février ?

Les stations de ski ne savent toujours pas si elles vont pouvoir ouvrir à Noël. La dynamique de l’épidémie de covid-19 ne conduirait-elle pas à souhaiter de rester fermer à Noël pour garantir l’ouverture en février ? Une période encore plus fréquentée et porteuse économiquement.

Après la deuxième vague, l’hypothèse d’une troisième vague est sérieusement prise en compte par les épidémiologistes même si elle n’est pas certaine. En fonction du calendrier, une telle phase pourrait se révéler un nouvel handicap majeur pour le tourisme de montagne. Comment peut-il limiter la casse ?

Lire aussi : Les stations attendent, les hôpitaux de montagne souffrent

Une deuxième vague avant une troisième vague ?

S’il est complexe de prédire le comportement de l’épidémie de covid-19, Samuel Alizon, directeur de recherche au CNRS rappelle au sujet d’une troisième vague que « les mêmes causes produisent généralement les mêmes effets ».

Et force est de constater qu’à ce stade se sont succédés deux pics de contamination. Correspondant également à des pics d’admissions dans les hôpitaux et en particulier dans les services d’urgence. Des faits traduits en nombre de morts quelques jours ou semaines plus tard. Entre ces deux pics, une période où l’épidémie avait reculé, affaiblie notamment par la mise en place de mesures parfois draconiennes : gestes barrières, confinement, fermeture des restaurants, etc. Pendant cette période, les mesures en question ont été (toute ou partie) levées. Contribuant mécaniquement à une reprise de l’épidémie.

L’histoire pourrait donc se répéter, avec un nouveau déconfinement et une disparition de nombre de restrictions. On peut imaginer notamment la fin des restrictions de déplacement, la réouverture des commerces de proximité dits non essentiels ou encore celle des bars et restaurants. A l’image de ce que l’on a pu vivre durant l’été 2020. Sauf qu’un tel schéma avec un relâchement des restrictions pour Noël conduirait à une nouvelle remontée des cas pour le cœur de l’hiver. Et une possible remise en place de restrictions.

Deux saisons clés pour la montagne française

Les vacances de Noël et celles de février (vacances d’hiver) sont traditionnellement les deux temps forts de la saison de ski dans les stations. Mais leurs poids respectifs n’ont rien de comparables. Domaines Skiables de France dresse pour la saison 2018-2019 une répartition très claire. 12% de la fréquentation de la saison était à attribuer aux vacances de Noël. Contre quelques 35% pour celles de février. La période du mois de janvier entre ces deux plages de vacances étant d’ailleurs plus fréquentée que Noël : 21%. La tendance était comparable pour la saison dernière, mais les chiffres déformés par une fermeture anticipée des pistes liée au premier confinement.

Cet écart entre Noël et vacances d’hiver est notamment expliqué par la durée de la plage. Les vacances de Noël se concentrant principalement sur deux semaines alors que celles de Février s’étirent sur 4. A la faveur des différentes zones et des vacances étrangères décalées par rapport à la France.

Ski à Noël ou en Février, il faut choisir ?

En montagne, cette logique est évidemment dans la tête des décideurs. Si on ouvre à Noël, le risque de devoir fermer pour février est une hypothèse sérieuse. Et les professionnels du secteur sont catégoriques. S’ils doivent choisir, c’est février sans hésiter. Un tel calcul ne doit pas faire oublier les dommages qui se dessinent d’ores et déjà. Les semaines avant Noël représentent 13 à 17% de la fréquentation totale de la saison. Leur annulation serait déjà un lourd tribut payé par le tourisme de montagne.

Les protocoles sanitaires prévus par les professionnels seront-ils suffisants à convaincre les pouvoirs publics d’une ouverture de la saison sans nouvelle fermeture ? La saison de ski 2020-2021 est encore nimbée d’incertitude. Et en station, l’inquiétude grandit de jour en jour.

Illustrations © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *