Nims Dai sponsors K2

Himalayisme hivernal : les stars du K2 attirent les sponsors !

A l’occasion du coup de projecteur donné à l’himalayisme cet hiver du côté du K2, de nouveaux sponsors s’intéressent à des grimpeurs qui peinaient jusque-là à les attirer.

Réaliser des projets en haute-altitude peut coûter cher. Si les expéditions de cet hiver au K2 ont été largement financées par des clients payants, une autre source de financement est constituée par le sponsoring sportif. Ainsi au K2, tous les alpinistes occidentaux sont soutenus par un ou plusieurs partenaires. Bien décidés à bénéficier de retombées de l’expédition. Les équipementiers de montagne ou des sociétés de télécommunication sont en première ligne mais pas seulement. La Poste polonaise est ainsi partenaire de Magdalena Gorzkowska. Mais dans cette catégorie “sponsoring”, les représentants de grands pays d’himalayisme comme le Pakistan ou le Népal peinent généralement à attirer les financements.

Nims Dai et sa quête de sponsors : des 14 “8.000” au K2

La donne a commencé à changer en 2019. Parti sans sponsor, Nims Dai a failli tout abandonner en juin 2019, faute d’argent pour poursuivre son projet de challenge des 14 sommets. Mais il a finalement réussi à convaincre plusieurs partenaires de choix. Il a ainsi fini son défi accompagné par une grande marque de montre, un puis deux équipementiers de montagne et quelques mois plus tard par une célèbre boisson énergisante. Ce Népalais était l’un des premiers à susciter un tel intérêt, en l’occurrence chez des entreprises occidentales .

Les retombées du K2

Avec l’ascension du K2 cet hiver, un autre Népalais victorieux du sommet a signé un contrat avec un sponsor. Mingma Gyalje Sherpa représentera ainsi une marque américaine de textile outdoor.

Dans la foulée, l’alpiniste pakistanais Muhammad Ali Sadpara, au palmarès impressionnant a lui aussi dégoté un soutien financier de taille. Le Ministère pakistanais des sports et le gouvernement du Gilgit-Baltistan ont ainsi annoncé qu’ils financeraient la suite de sa conquête des sommets de plus de 8.000 mètres. Un soutien bienvenu pour cet athlète qu’un cinéaste canadien est même actuellement en train de suivre sur le K2.

Illustrations © Nims Purja – RedBull Content Pool

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *