sankt anton

La police traque les étrangers dans les stations de ski autrichiennes

En Autriche, les pistes de ski sont ouvertes pour les locaux uniquement. Dans le cadre des restrictions liées à la pandémie de covid-19, les visiteurs étrangers n’ont pas le droit de rejoindre les stations de ski : la police veille et trouve de nombreux contrevenants.

L’amende peut être salée. Un touriste étranger peut se voir infliger une contravention de quelques 2.180 Euros s’il ne respecte pas les règles imposées par Vienne. En gros, les touristes ont le droit de visiter le pays s’ils respectent une quarantaine de 10 jours. Des Danois, Suédois, Allemands, Irlandais, Roumains, Polonais et Australiens ont été contrôlés ces jours derniers dans la station de ski de St Anton et ils étaient en infraction à la règlementation. Ces contrôles ont eu lieu dans une cinquantaine de logements de la station et 96 étrangers étaient là sans autorisation.

Lire aussi : Les Anglais n’ont pas le droit de skier cet hiver !

Les saisonniers sans emploi sont toujours dans les stations de ski, la police les cherche !

Certains n’avaient pas hésité à faire de fausses déclarations mentionnant une recherche d’emploi et/ou une adresse locale. Parmi eux, certains étaient probablement de bonne foi. Une partie des 300 saisonniers étrangers enregistrés à St Anton est arrivée avant Noël. A cette époque, on pensait que le tourisme redémarrerait « quasi-normalement » dans l’hiver. Depuis, ils n’ont pas de travail, ils n’en ont pas eu de la saison. Mais le maire de la petite commune autrichienne affirme que des photos de 30 à 40 saisonniers sans emploi qui font la fête circulent sur les réseaux sociaux. Ils s’occuperaient en faisant la fête.

Troisième confinement, pistes de ski ouvertes

Les logements « touristiques » ne doivent accepter que des travailleurs, même si Le Monde a constaté que nombre d’entre eux ne posaient aucune question. Une grande partie des hôtels de stations a d’ailleurs tiré le rideau. Tout comme une bonne partie des infrastructures, à commencer par les restaurants. Si les pistes restent ouvertes, l’Autriche est actuellement dans son troisième confinement et les règles d’immigration comme de déplacements sont très strictes. Au printemps 2020, la station d’Ischgl avait défrayé la chronique. Le coronavirus s’était propagé chez les touristes, occasionnant une plainte de quelques 2.500 skieurs.     

Illustrations © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *