Annecy Grenoble

Annecy, Grenoble : un détour par les grandes villes des Alpes

Les Alpes sont connues pour la beauté des paysages de montagne, leurs sentiers de randonnées ou leurs pistes de ski. Mais quelques villes se blottissent au pied des sommets et valent un détour. Annecy ou Grenoble sont les plus attractives.

Annecy et son lac (Haute-Savoie)

Sur les rives de son célèbre lac, la ville d’Annecy est une destination très prisée en été. Dès les premiers rayons de soleil, les plages sont prises d’assaut par un mélange de locaux et de touristes. Mais Annecy ne se limite pas à son lac : son centre historique et sa porte d’entrée vers les montagnes de Haute-Savoie en font un camp de base idéal pour découvrir la région.

Entre Stand-Up Paddle sur le lac, parapente depuis le Col de la Forclaz ou rallye urbain dans les rues de la ville, impossible de lister les nombreuses activités à faire à Annecy. Incontournables, les rues du centre-ville avec son célèbre Palais de l’Île, sans doute le monument le plus connu de la ville. Construit sur une petite île sur la rivière Thiou, ce bâtiment fut une prison, un tribunal, l’hôtel de la monnaie avant son classement aux Monuments Historiques en 1900. Autour de lui, les canaux façonnent la ville mais il faut s’en éloigner, et passer sous quelques portes fortifiées pour découvrir un autre point fort du centre-ville : le Musée-Château.

Annecy, les canaux

Et pourquoi ne pas s’arrêter face à la Cathédrale Saint Pierre, devant la maison où Jean-Jacques Rousseau apprit la musique enfant. Pour encore mieux apprécier la ville, mieux vaut prendre un peu de hauteur. Plusieurs belvédères entourent le lac comme au Col de la Forclaz. Hélas, il n’est plus possible d’utiliser le téléphérique du Mont Veyrier disparu dans les années 1990.

Grenoble, entre Chartreuse, Belledonne, Oisans et Vercors (Isère)

Plus au Sud, cap sur Grenoble. Si le chef-lieu d’Isère est réputé pour ses fortes températures en été, ne soyez pas effrayés. D’autant que la ville est une porte d’entrée sur pas moins de 4 massifs de montagne incontournables.

Pour un premier panorama sur la ville, il faut rejoindre le Fort de la Bastille. Le téléphérique iconique traverse l’Isère pour vous aider à grimper jusqu’au Fort. Evidemment, vous pouvez préférer la méthode plus sportive et grimper par les chemins qui démarrent au bord de la rivière. Au programme, près de 260 mètres de dénivelé, de quoi se mettre en forme ! Deux haltes peuvent agrémenter votre parcours sur cette Bastille. A son pied, le Musée Dauphinois, installé dans un ancien couvent, se consacre au patrimoine régional. Au sommet, le Musée des troupes de montagne s’enrichit depuis plus de 30 ans. Il veut « valoriser leurs traditions et contribuer à la promotion de ces unités spécialisées dans le milieu montagnard ».

Grenoble, téléphérique de la Bastille et paysage de montagne

De retour dans le centre, un passage par les terrasses de la place Saint André ou par le marché de la Place Sainte-Claire vous permettra de vous immerger dans la vie des Grenoblois. Et puis Grenoble se situe surtout au carrefour de quatre massifs de montagne majeurs, chacun constituant une destination à part entière. Le Vercors, la Chartreuse, le Taillefer (porte de l’Oisans), Belledone… A la journée, ils sont accessibles depuis la ville !

Illustration © DR

2.8/5 - (20 votes)

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.