Gorges du Toulourenc

Parc du Ventoux : des parkings payants pour réduire la sur-fréquentation ?

Dans le Parc Naturel Régional du Mont Ventoux, un site fragile est mis en péril par la sur-fréquentation : les Gorges du Toulourenc. De nouvelles actions voient le jour pour tenter de réduire le problème.

Aux portes du Mont Ventoux, certains sites attirent un nombre croissant de touristes. Entre Baronnies provençales et Mont Ventoux, les gorges du Toulourenc se classent parmi les lieux les plus fréquentés. L’été record de 2018 avait vu passer quelques 86.000 visiteurs. Ces chiffres très significatifs faisaient suite à de premiers aménagements pour encadrer l’accueil du public.

Classé Natura 2000, le secteur jouit d’une biodiversité particulièrement fragile. Une fragilité qui ne fait pas bon ménage avec la sur-fréquentation humaine. Déchets, traces de feux de camps, piétinement de la faune, crèmes solaires dans l’eau… le tourisme de masse fait des dégâts. L’an dernier, les analyses de la qualité des eaux ne donnaient pas envie. Qualité « insuffisante » selon les services de l’Etat. Des prélèvements dépourvus de toute ambiguïté. Sur les semaines les plus fréquentées, les « streptocoques fécaux », comprendre les traces de déjections humaines (ou canines), fleurissent en quantité supérieure à la norme acceptée. Les truites, les castors et d’autres espèces sont les premières victimes de ces nombreuses pollutions.

Gorges du Toulourenc : 10 € la journée de parking

Pour « concilier de manière durable activités humaines et préservation de la biodiversité », le Parc Naturel Régional a aménagé des parkings qui seront désormais payants. Quelques 10 € par jour et par véhicule dès le 1er juillet et jusqu’au 31 août. Avec ces travaux, le nombre de places a été réduit. Il n’en reste plus que 60 par parking. Reste à savoir si le stationnement sauvage, en dehors de ces parkings, sera toléré. Ou si les forces de l’ordre patrouilleront aux abords des Gorges.

L’été dernier, la Garde Régionale Forestière avait déployé ses « écogardes » pour sensibiliser les visiteurs sur la préservation de l’environnement et des Gorges du Toulourenc en particulier. Ce dispositif, financé par la Région Sud, sera reconduit cet été. Ce nouvel aménagement sera-t-il suffisant pour réduire la sur-fréquentation dont souffrent les Gorges du Toulourenc ? A suivre en fin d’été 2021.

Illustration © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *