mal des montagnes

Tout savoir sur le mal des montagnes et l’acclimatation à la haute altitude !

Plus les organismes humains grimpent en altitude, plus ils font face à un manque d’oxygène. Les variations de la pression atmosphérique font que dans une même respiration, on inhale moins de molécules d’oxygène à 3.000 mètres qu’au niveau de la mer. Si on inhale moins d’oxygène, notre organisme va en manquer. On parle d’hypoxie. Tout le monde n’est pas égal face à l’hypoxie mais la tendance générale est qu’un organisme « en hypoxie » ne va pas fonctionner de manière optimale. Le corps humain tente de s’adapter face au manque d’oxygène mais une de ses réactions est le Mal Aigu des Montagnes (MAM).

Dans un ouvrage de référence à paraître le 10 juin 2020 aux Editions du Mont-Blanc, Pascal Daleau s’attaque au sujet. Ce chercheur en cardiologie et pneumologie, professeur à l’Université de Laval (Québec) s’intéresse à ce sujet et aux capacités d’acclimatation du corps humain à la haute altitude.

Lire aussi : Ne restez pas trop dans la « zone de la mort » !

Des explications simples sur le mal des montagnes

Dans ce livre, l’auteur explique (aussi simplement que possible – mais c’est parfois pas évident) pourquoi la pression atmosphérique varie. Il détaille également notre besoin en oxygène et les capacités d’acclimatation de notre corps. Il dresse ensuite un tableau assez complet des connaissances sur le Mal Aigu des Montagnes et comment le prévenir. Car s’il reste des inconnus dans le fonctionnement de cette maladie, elle est désormais assez bien étudiée. On connaît les principales règles pour limiter les risques de développer un MAM. On sait également comment soigner cette affection et ses conséquences les plus graves. Comme les œdèmes cérébraux et pulmonaires de haute altitude.

Encore aujourd’hui, de nombreux trekkeurs qui s’aventurent dans les hautes vallées du Népal, du nord de l’Inde ou du Tibet souffrent de ce Mal des Montagnes. La lecture de cet ouvrage et l’application des principales règles de l’acclimatation permettraient à certains de ne pas interrompre leurs vacances à cause d’un Mal Aigu des Montagnes. Car « si ce mal reste tout à fait bénin pour une très large majorité d’entre eux, il arrive, généralement par méconnaissance des symptômes ou de la conduite à suivre, que la situation s’aggrave au point de présenter un risque de décès. »

Le Mal des Montagnes, l’acclimatation à la haute altitude, Pascal Daleau, Editions du Mont-Blanc, 14 € | Commander ici !

 Illustration © Editions du Mont-Blanc – Catherine Destivelle.

Adélie F.

Libraire, Adélie partage avec vous sa passion pour les livres. La littérature de montagne est un vaste domaine qu'elle essaie de vous faire partager. Entre les montagnards et autres alpinistes qui s'essaient à l'écriture et les grands écrivains qui s'essaient à la montagne, les lectures ne manquent pas ! Elle chronique également des films, expos... Pour la contacter directement : adelie@altitude.news !

Voir tous les articles de Adélie F. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *