Comment partir à la montagne avec un bébé ?

Si vous planifiez de gravir des sommets népalais, de franchir de hauts cols boliviens ou de vous attaquer au Kilimandjaro, prévoyez de faire garder votre enfant. Mais si vos plans de sont pas si extrêmes, un bébé peut certainement vous accompagner. Il suffit alors de respecter quelques règles, un minimum de précautions pour que le voyage se déroule au mieux.  

Bébé veut aller à la montagne !

En effet, un enfant pourra – même durant ses premiers mois de vie – découvrir la montagne. Le principal souci des plus petits réside dans la variation d’altitude. Lors que votre voiture grimpe de la vallée à votre station favorite, vos oreilles ont tendance à se boucher. Cet effet des changements de pression est vite géré chez l’adulte qui déglutit naturellement et ne ressent aucune gêne. Chez les bébés, ce réflexe de déglutition n’est pas inné. Comme lors des phases de décollage et d’atterrissage en avion, il faudra donc penser à aider l’enfant à déglutir, par exemple en lui donnant un biberon ou une simple tétine. On réduit ainsi les douleurs possibles aux oreilles.

Sur un trajet en voiture à destination d’une station, on peut donc faire des pauses, notamment dès que l’altitude commence à varier. Concernant l’altitude maximale à ne pas dépasser, les pédiatres sont nombreux à mentionner 1.800 mètres. Durant la première année du bébé, il est donc recommandé de ne pas monter au-delà. Moins l’altitude est élevée, moins les désagréments causés par l’altitude seront importants. Autre détail qui a son importance, même si vous allez rater un superbe point de vue, ne prenez pas de téléphérique ou autre télécabine avec votre bébé. La variation d’altitude serait beaucoup trop rapide et pourrait entrainer des lésions aux oreilles.

Mais on peut sortir ?

Restez donc dans la station et dans ses environs. Vous pourrez vous balader à loisir. Sans oublier que l’air froid et sec des montagnes est à prendre en compte. Hydratation et tenue très chaude doivent être un réflexe. Si le temps est mauvais et les températures trop basses, mieux vaut rester à l’abri dans votre chalet ! Le bébé ne bouge pas beaucoup et aura certainement froid bien avant vous.

Et si le soleil brille, n’oubliez pas que si la réverbération de la lumière sur la neige fatigue vos yeux d’adulte, il en va de même pour votre enfant. Quelque soit l’âge, des lunettes de soleil sont donc indispensables. Crèmes solaires et stick à lèvres sont aussi des incontournables, comme en bord de mer.

Lire aussi : Top 5 des stations familiales !

En cas de doute, demandez conseil à votre pédiatre.

Illustration © DR

 

Comment partir à la montagne avec un bébé ?
4.6 (92%) 5 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here