La Loge des Gardes veut installer des canons à neige à basse altitude

Dans le Sud de l’Allier, une petite station propose à ses visiteurs des activités toute l’année. Des tyroliennes ou déval-kart estivaux aux descentes à skis de la saison d’hiver. Son nom ? La Loge des Gardes ; à 30 minutes de Roanne. Oui mais voilà, le domaine skiable, niché dans la forêt de l’Assise, est situé entre 1.050 et 1.160 mètres. Alors bien souvent, les 4 pistes souffrent de problèmes d’enneigement. Pendant les vacances de Noël, la station est restée désespérément fermée. Rien de bien surprenant à une telle altitude mais là où certains opérateurs se résigneraient, les propriétaires de La Loge des Gardes tiennent bon.

Un rachat il y a 4 ans !

Philippe et Valérie Chevrier, créateurs de la société LDG Glisse, sont à la tête de La Loge des Gardes. Ils ont racheté les lieux il y a 4 ans, en grand amoureux de l’Allier. En 2013, ils avaient découvert l’offre sur le Bon Coin ! Quelques mois plus tard, ce cadre bancaire et sa femme prenaient la direction des lieux, bien décidés, à développer la station. Et c’est chose faite, l’année dernière plus de 15.000 clients sont venus visiter la station, trois fois plus qu’avant le rachat. Le chiffre d’affaires de l’été 2018 était même le double de l’été 2017. Parmi les projets cités au départ : ceux d’installer des canons à neige. Une idée qui refait surface avec les difficultés de cet hiver.

De nouveaux investissements en vue

Dans cette optique, une levée de fonds de quelques 300.000 à 500.000 € est envisagée. Elle permettrait de financer certains équipements pour l’été et une batterie de canons à neige. On parle de 25 enneigeurs et d’un réservoir d’eau. Les premiers investisseurs pourraient être les proches de la station, ceux qui y sont attachés. En échange, on leur promet notamment des forfaits spécifiques pour venir skier tout l’hiver sur la neige de culture de la station.

Est-ce que l’avenir de la neige de culture est d’enneiger des stations à 1.000 mètres d’altitude, promises à des hivers de moins en moins froids ? Ou est-ce que ces stations doivent se focaliser sur la saison qui d’ores et déjà est la plus lucrative pour elles : l’été ? Les propriétaires de la Loge des Gardes se posent certainement ces questions, à l’aube de leur nouvelle levée de fonds.

Illustration © Lolo42 Wikipedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here