Charlotte Perriand, l’architecte des Arcs, à la fondation Louis Vuitton

L’architecte Charlotte Perriand est mise à l’honneur dans une exposition à la fondation Louis Vuitton, du 2 octobre 2019 au 24 février 2020. Native du début du XXème siècle, elle n’a pas 30 ans qu’elle collabore déjà avec Le Corbusier ou Pierre Jeanneret. Plus tard, elle se spécialise dans l’habitat de loisir notamment un refuge présenté à l’exposition universelle de 1937, à Paris. Elle file ensuite passer quelques années au Japon. Elle en reviendra très imprégnée de l’esthétique nippone. Dans la seconde moitié du XXème siècle, elle travaille sur des projets d’ampleur, comme le siège d’Air France ou le Musée national d’Art Moderne de Paris. Mais ses lointaines origines savoyardes la ramènent toujours vers les montagnes.

Elle participe ainsi à la naissance de la station des Allues à Méribel où elle travaille à la création de l’hôtel du Doron et de plusieurs chalets. Elle se construit même son propre chalet, dans le respect de la tradition architecturale savoyarde à l’extérieur, mais avec une sérieuse influence japonaise à l’intérieur. Si ce chalet est classé, il ne se visite malheureusement pas…

Des Ménuires aux Arcs…

Dans les années 1960, la proposition de Charlotte Perriand pour la future station des Ménuires n’est pas retenue. Elle avait pensé un projet totalement sans voiture, à l’avant-garde de ce qui se construisait alors dans ces régions touristiques en développement. Si elle n’apporte pas ses compétences à la naissance des Ménuires, c’est une proche vallée qui va en profiter.

En Haute-Tarentaise, un nouveau projet voit le jour au-dessus de Bourg Saint Maurice.  Pendant près de 20 ans, Charlotte Perriand va ainsi travailler sur Les Arcs. Un complexe unique de près de 30.000 lits qui s’intègre au maximum dans le site. La plupart des logements qui sortent de terre répondent à la même logique : une ouverture maximale sur l’extérieur, sans vis-à-vis, qui disparaissent sous la neige et l’effet miroir des baies vitrées quand on les aperçoit depuis le domaine skiable.

Lire aussi : les Nouveautés de l’Hiver 2019-2020 aux Arcs !

La conception innovante des modules de cuisines et de salles de bain est révolutionnaire, inspirée des aménagements de bateaux. Ces « kits » sont pré-fabriqués pour gagner sur les délais et permettre à des immeubles entiers d’être construits entre deux hivers. Très colorés, ils viennent s’intégrer dans des appartements ouverts sur l’extérieur, où la clarté domine. Pour Perriand, l’intérieur des logements se doit d’être minimaliste. L’intérêt est à l’extérieur, la montagne doit avoir la place principale dans le projet.  

L’expo à la Fondation Louis Vuitton

Sa contribution à l’évolution des Arcs s’arrête en 1989 à l’aube de ses 90 ans. Elle est décédée 10 ans plus tard. La fondation Louis Vuitton lui rend aujourd’hui hommage avec « Le Monde Nouveau de Charlotte Perriand ».  L’exposition aborde notamment comment l’œuvre de Charlotte Perriand anticipe « les débats contemporains autour de la femme et de la place de la nature dans notre société ». Deux salles au Niveau 2 de l’exposition sont dédiées à ces travaux en montagne : « Habiter la Montagne » où il est question de ses premiers projets en altitude, et « Construire la Montagne » plus spécifiquement consacrée aux Arcs.

Illustration © DR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here