glaciers Afrique

Les glaciers d’Afrique auront disparu dans 20 ans !

Les Nations Unies ont publié un nouveau rapport, en prévision de la COP 26 qui débute à la fin du mois en Ecosse : la fin des glaciers d’Afrique y est clairement indiquée.

Publié le 19 octobre dernier, un rapport des Nations Unies décrit les impacts du changement climatique sur le continent le plus pauvre de la planète, l’Afrique. Parmi les nombreux messages que cette étude met en avant, il est question des glaciers du continent.

Les 3 glaciers d’Afrique vont disparaitre dans les 20 ans

A « présent, il n’y a que trois montagnes en Afrique couvertes par des glaciers ». On trouve effectivement de la glace sur le Mont Kenya, sur le massif du Rwenzori et sur le Kilimandjaro. Ces massifs se situant respectivement au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie. Le rapport souligne que « la vitesse de leur recul est plus élevée que la moyenne globale ». Dans ces conditions, ils auront totalement disparu « dans les années 2040 ». Le Mont Kenya n’attendra pas si longtemps, il devrait avoir perdu toute sa glace « une décennie plus tôt ». Avec la disparition de ce glacier, c’est tout un massif montagneux qui aura perdu ses glaciers. Il s’agira de l’ « un des premiers massifs montagneux à perdre ses glaciers à cause du changement climatique lié à l’activité humaine ». Le rapport souligne que la taille réduite de ces glaciers n’en fait pas des réserves d’eau majeures. En revanche, il pointe du doigt leur attrait touristique (et donc leur intérêt économique) mais aussi leur importance scientifique. La disparition de ces glaciers est tout sauf une bonne nouvelle.

Lire aussi : la fin des glaciers d’Allemagne pour dans 10 ans

Les glaciers africains, un détail ?

Alors que les émissions de gaz à effet de serre de l’Afrique sont de l’ordre de 4% des émissions mondiales, le continent devrait être le premier à vivre les conséquences dramatiques du réchauffement global. Augmentation des températures, élévation du niveau des océans, fréquence accrue des évènements violents (inondations, glissements de terrains, sécheresses,…), manque de nourriture, déplacements de population. Dans ce tableau, la disparition des glaciers pourrait bien devenir un détail.

Lire aussi : Le Pérou a perdu la moitié de ses glaciers en 50 ans

Illustrations – Kilimandjaro © Pixabay

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *