alpes en trois jours

3jours/2nuits pour découvrir les Alpes françaises en été !

Vos vacances estivales sont immanquablement tournées vers la plage. Jamais vous n’avez osé vous aventurer ailleurs qu’en bord de mer à la belle saison. Vous avez en tête qu’il n’y a rien à faire ni à voir en montagne quand la neige n’est plus là. Découvrir la montagne en été est pourtant devenu un incontournable de 2020. Avec de nombreux touristes en mal de grand air qui ont délaissé leurs destinations habituelles pour prendre un peu d’altitude. Vous avez peur de sauter le pas pour découvrir la montagne ? Voici un programme détaillé de 3 jours et 2 nuits qui vous offre une incroyable  immersion dans les Alpes. Vous allez voir, les surprises ne manquent pas !

Jour 1 Grenoble – Val d’Isère : Villages typiques et contemplation

Sur les traces des montées mythiques du Tour de France, trois départements traversés et la découverte de plusieurs villages de charme…

Avec près d’une vingtaine de trains arrivant de Paris, Grenoble est décidément un point d’entrée idéal pour tout citadin qui veut découvrir les Alpes. Le trajet dure un peu plus de 3 heures si vous trouvez un TGV direct. En partant à l’aube de la capitale, vous voici au cœur de Grenoble en milieu de matinée !

  • 10h. Vous récupérez une voiture de location et il est temps de quitter la ville ! Si Grenoble peut constituer une destination de week-end originale, ce n’est pas votre objectif. Cap sur les montagnes ! Vous partez alors en direction de l’Oisans, vers le Sud-Est de la ville. Assez vite, vous allez quitter la cuvette grenobloise et sa chaleur estivale. En moins d’une heure, vous voici au Bourg d’Oisans, au pied de la station de l’Alpe d’Huez, célèbre pour son festival du film d’humour ! Vous continuez à rouler jusqu’à La Grave pour une première pause. Dans ce petit village, ouvrez grand les yeux et tournez les vers la Meije toute proche ! Avec ses 3.984 mètres, elle a donné du fil à retordre à des générations d’alpinistes jusqu’en 1877 et sa première ascension !
  • 11h30. Vous continuez vers le col du Lautaret où vous pouvez faire une pause au Jardin Alpin. Ses quelques 2.000 plantes montagnardes vous aideront à vous immerger dans l’ambiance des sommets. Un déjeuner rapide au Café de la Ferme (col du Lautaret) avant d’enchaîner votre périple par l’ascension du fameux Col du Galibier.
  • 13h30. Bien connu des amateurs du Tour de France, ce passage permet d’entrer en Savoie en atteignant les 2.642 mètres d’altitude. Vous préfèrerez certainement réaliser la montée dans votre voiture de location plutôt qu’à vélo… La descente vers la vallée de la Maurienne vous fait passer par Valloire et vous prenez alors l’autoroute vers la fin de la vallée. Après Modane, vous entrez dans la Haute Maurienne et ses petits villages typiquement savoyards. La pause goûter est prévue à Bonneval sur Arc, aux portes du Parc National de la Vanoise. Comptez 2 heures de route depuis le Col.
  • 16h. Que diriez-vous d’une part de tarte aux Myrtilles à la Boulangerie de Nicolas Dufour ? Il est trop tard pour partir en randonnée mais une balade dans le village est de rigueur. Notez l’architecture traditionnelle avec notamment les toits de lauze. Ensuite, il est encore question de prendre de la hauteur pour un nouveau grand classique du Tour de France, le Col de l’Iseran. 2.764 mètres. Suffisamment haut pour sentir la fraîcheur. Depuis le col, vous pouvez admirer les paysages alentours ! Descendez ensuite de l’autre côté du col, vers la Haute Tarentaise et la station de val d’Isère. Comptez 45 minutes de route pour monter jusqu’au Col et redescendre. Vous déposez vos affaires à votre hôtel. Pourquoi pas au Blizzard (5 étoiles) si vous avez un gros budget et des envies de luxe ? Pour des prix plus accessibles et un accueil tout aussi chaleureux, tablez sur la Maison de famille des 5 frères (3 étoiles).
  • 18h. Une pause au centre Aquasportif de la station vous permet de vous détendre avant le diner (si votre hôtel ne propose pas déjà un Spa sympa !) ! Entre jacuzzi, hammam et autres « bassin de senteurs », vous allez être requinqués en vitesse.
  • 20h. Dinez dans l’un des nombreux restaurants de la station avant de vous reposer pour un réveil aux aurores demain matin !
Budget  TGV Paris – Grenoble : 82 €
Location de voitures pour les 3 jours (Catégorie Mini, chez Alamo, km illimités) : 146 €
Entrée Jardin Alpin du Lautaret : 7 €
Café de la ferme (Plat du jour) : 13 €
Tarte Myrtilles : 5 €
Centre Aquasportif Val d’Isère : 19 €
Diner Resto Val d’Isère (Menu du jour Les 5 frères) : 26 €
Nuit avec petit Déjeuner (Les 5 frères) : 140 €

Jour 2 Val d’Isère – Annecy : Sport !

De la randonnée, du parapente ou pourquoi pas du ski d’été ? Et une étape gastronomique inattendue.

  • 8h. Après un rapide petit déjeuner, il est temps de faire un peu de sport ! Si les conditions le permettent (généralement jusqu’à début août), vous pouvez gagner Tignes puis vous équiper pour skier ! Qui a dit que l’on ne skiait qu’en hiver ? Sensation à découvrir, le ski sur glacier ! A près de 3.000 mètres, le glacier de la Grande Motte est généralement ouvert tôt le matin pour permettre aux skieurs de profiter des meilleures conditions. Quelques 20 kilomètres de pistes sous vos spatules. Si vous n’avez jamais pratiqué le ski, remplacez cette matinée de ski par une petite randonnée dans la Réserve de la Grande Sassière. Vous croiserez des marmottes à coup sûr ! Un petit pique-nique dans la Réserve ou au bord du Lac de Tignes si vous avez préféré skier et c’est reparti !
  • 14h. Vous quittez ce fond de vallée en direction d’Albertville. Vous pouvez emprunter les routes de fond de vallée, mais privilégiez plutôt l’itinéraire via le Cormet de Roselend. Inutile de vous arrêter dans la Cité olympique, vous avez mieux à faire. Via Ugine, vous arrivez au bord du Lac d’Annecy en moins de 2h !
  • 16h. Avant de découvrir la ville ou de tremper vos pieds dans l’eau du lac, il vous fait prendre un peu de recul. Depuis le Col de la Forclaz, vous vous élancez en parapente tandem pour un saut inoubliable au-dessus du lac ! Quelques 40 minutes de vol entre vertes forêts et eau turquoise. Après votre vol, une petite balade dans la ville d’Annecy est de rigueur. Notamment dans la vieille ville, entre le canal de Thiou et le palais de l’Isle. Vous pouvez également grimper jusqu’au Château qui domine la cité ou simplement flâner au bord de l’eau.
  • 19h30. Explosion de saveurs pour un dîner d’exception chez Jean Sulpice. Avec ses deux étoiles au Michelin, l’Auberge du Père Bise est devenue un incontournable pour les gastronomes qui n’ont pas peur d’érafler leur budget vacances. Privilégiez son bistrot, le 1903, pour une version plus abordable et malgré tout exceptionnelle. « Tartare de thon rouge, betterave, framboise et estragon » en entrée, ça vous tente ?
  • 21h30. Vous rejoignez votre hôtel, Annecy n’en manque pas. A tous les prix. De l’Imperial Palace en bord de lac aux hôtels de chaînes de la vieille ville.
BudgetForfait ski Glacier de Tignes : 35 €
Location matériel de ski : 36 €
Accès Réserve Grande Sassière : gratuit
Vol Parapente (Les Passagers du vent) : 125 €
Diner le 1903 (Entrée, Plat, Dessert) : 49 €
Nuit (Mercure Annecy Centre) : 143 €

Jour 3 Annecy – Chamonix : Entrée en haute montagne !

Après les petits villages et les vacances sportives, cap sur le paradis des alpinistes.

  • 9h. Une heure de route pour atteindre une destination mythique, capitale mondiale de l’alpinisme. Et pour cause, cette petite ville est lovée au pied d’une montagne légendaire. Le Mont Blanc. S’il n’est pas question de vous aventurer sur ce sommet majeur d’Europe de l’Ouest, vous allez vous en approcher.
  • 10h30. Vous empruntez le téléphérique de l’Aiguille du Midi pour une immersion impressionnante en très haute altitude. En quelques minutes, vous arrivez à plus de 3.800 mètres d’altitude dans un décor frigorifiant ! Glace et neige sont au rendez-vous, toute l’année. Depuis les nombreuses terrasses du sommet, vous pouvez découvrir tout le massif et ses nombreux pics. Le Mont-Blanc semble presque facile à atteindre ! Après une montée d’adrénaline en mettant un « Pas dans le Vide », vous pouvez regagner la vallée.
  • 13h. Juste à temps pour un déjeuner dans l’un des restaurants du centre-ville. En contemplant encore les cimes avoisinantes. Pourquoi pas La Fine Bouche ?
  • 15h. Il est ensuite temps de repartir en quête d’une gare où déposer votre voiture et repartir vers Paris. A proximité, les gares de Saint Gervais – Le Fayet ou Annecy sont tout à fait indiquées.
BudgetTéléphérique Aiguille du Midi : 65 €
Déjeuner Chamonix (Formule Midi à La fine bouche) : 16 €
Refaire le plein d’essence : 55 €
TGV Annecy – Paris : 104 €

Et voilà, il est évidemment possible de faire un tour de ce type en dépensant beaucoup moins. Mais voici le total de ce que vous coûterait un tel périple. Budget total pour 2, au départ de Paris : à partir de 1.600 Euros, tout compris.

Illustrations © Google maps

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *