hurluberlus mont blanc

Mont-Blanc : 50 alpinistes par jour malgré les recommandations !

Au mont Blanc, les alpinistes « hurluberlus » sont encore nombreux malgré les fortes recommandations de renoncer à l’ascension, en raison des fortes chaleurs et des dangers qu’elles génèrent. A Saint-Gervais, on a des idées pour les dissuader.

Malgré les recommandations répétées des professionnels de la montagne, de la préfecture et de la mairie de Saint Gervais, des alpinistes amateurs continuent d’affluer vers le mont Blanc. Le point culminant d’Europe occidentale souffre actuellement de la chaleur. A ce titre, la voie normale du Goûter est plus dangereuse qu’à l’accoutumée. Les chutes de pierres dans le couloir du Goûter sont encore plus prononcées que d’habitude. D’après le Maire de Saint Gervais, il y avait encore fin juillet une cinquantaine d’alpinistes par jour qui prenaient la direction du sommet. Ils « s’amusent à jouer au dernier jeu à la mode : la roulette russe ! » précise-t-il dans un communiqué. Le 30 juillet, un groupe de Roumains a même cherché à réaliser l’ascension en short et baskets. Dissuadés par le PGHM, ils comptaient bien revenir prochainement.

MISE A JOUR 05/08/22 – 14h30. Pour dissuader encore un peu plus les alpinistes récalcitrants, la mairie de Saint Gervais a annoncé la fermeture des refuges de Tête Rousse et du Goûter. Les deux sont situés sur la voie normale du Goûter.

Une caution pour les hurluberlus du mont Blanc ?

Jamais à court d’idées pour réduire le nombre « d’hurluberlus » qui veulent gravir le mont Blanc, Jean-Marc Peillex propose une caution. Chaque alpiniste qui veut aller contre la recommandation devrait verser une caution « de 15.000 €, somme qui correspond au coût moyen d’un secours et aux frais de sépulture de la victime ». Et d’ajouter « il est inadmissible que ce soit le contribuable français qui supporte ces charges ». Une telle idée est loin d’être mise en place tant elle contrevient au principe de gratuité des secours en France. Elle témoigne néanmoins de l’impuissance des seules recommandations à éviter l’ascension.

Illustrations © Altitude

4.3/5 - (10 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.