montagne altitude default

Un gypaète percute une ligne Haute Tension, son poussin en danger

En avril dernier, un gypaète a été retrouvé sur la commune de Valezan (Savoie) au pied d’une ligne Haute Tension. Transportés à un centre de soins adaptés, l’oiseau n’a pas survécu. Les analyses menées sur l’oiseau par l’Ecole Vétérinaire de Lyon confirment l’accrochage avec la ligne électrique.

Un oiseau de Peisey Nancroix

La bête était le mâle du couple de gypaètes de Peisey Nancroix. Au moment de la disparition de l’oiseau, le poussin de l’année était déjà né depuis quelques semaines. Dans ces conditions, avec un seul parent, les chances de survie de l’animal sont très réduites. Les risques de prédation ou d’hypothermie en l’absence de la mère du poussin sont élevés. Pour les limiter, il n’y avait qu’une seule solution, mettre de la nourriture à proximité du nid pour éviter les absences trop longues de la maman.

C’est ce qui a été fait, dans le cadre d’un arrêté préfectoral de circonstance, permettant d’intervenir au plus près de cette espèce protégée. Avec l’aide logistique de la Mairie et du Domaine de ski de fond de Peisey-Vallandry, et la nourriture fournie par l’abattoir de Bourg St Maurice, ce dispositif a pu être maintenu pendant plusieurs semaines. Les agents du Parc National de la Vanoise et des bénévoles se sont investis pour permettre au poussin de grandir.

Un mois plus tard, le poussin avait pris des forces et cette opération a pu être suspendue. La survie de l’oiseau n’est pourtant pas garantie, la période estivale approche et les risques de voir les animaux dérangés par des promeneurs grandissent.

Et les lignes haute tension

Depuis plusieurs années, des travaux sont menés sur les lignes Haute Tension de la région pour les rendre plus visibles. C’est l’un des volets du plan de protection européen du Gypaète. Ces installations de balises continueront dans les prochaines années.

Illustration Gypaète Haute Tension (c) Pixabay 

3.7/5 - (3 votes)

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Une réflexion sur « Un gypaète percute une ligne Haute Tension, son poussin en danger »

  1. Merci à Eric pour cette info.
    Longue vie au nouveau né de cette vallée. Tous ceux qui ont aperçu ces magnifiques oiseaux en flânant vers la porte de Rosuel s’y sont attachés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.