loup canada

Des loups agressifs entraînent la fermeture d’une partie d’un Parc National canadien !

En l’espace d’une semaine, deux loups se sont fait remarquer pour par leur comportement inquiétant. Ces incidents ont notamment entraîné la fermeture d’une partie du Parc National de Banff, le plus ancien parc du pays. Ces deux “loups agressifs” ont été capturés. Tout a commencé le 6 juillet à l’Est de la ville de Banff (Canada). Malgré les efforts des rangers des parcs canadiens pour éloigner l’animal, il a continué à tourner dans le secteur. Il rodait au milieu des véhicules cherchant des « voitures abritant des animaux de compagnie » explique le Calgary Herald (en anglais).

Une vieille louve en fin de vie

Le même loup a été aperçu les jours suivants dans le centre-ville de Banff, commune touristique qui attire des visiteurs venus de loin pour profiter des Montagnes Rocheuses canadiennes. Capturé le 9 juillet, l’animal s’est révélé être une louve âgée. Elle s’était probablement battue avec des congénères et n’était plus à même de chasser. Considérée en fin de vie, elle a été euthanasiée. Elle n’avait plus d’autre choix que de se nourrir dans les ordures de la ville.

Un autre loup avait été tué quelques jours plutôt à une dizaine de kilomètres de là. Après capture et examen, le canidé a montré qu’il était très habitué à se nourrir auprès des hommes. Un danger trop important pour qu’il soit remis en liberté. Ces deux euthanasies en une dizaine de jours sont exceptionnelles. La précédente avait eu lieu il y a 4 ans !

Lire aussi : Un ours noir blesse des randonneurs, il est abattu par les rangers !

Le parc fermé, une analyse ADN en cours !

Un incident, qui pourrait impliquer le loup précédemment cité, a eu lieu dans un camping de la région. L’animal était entré dans deux tentes distinctes, en quête de nourriture. Personne n’a été blessé mais ces loups agressifs inquiètent. Mais les responsables du parc ont fermé l’accès à plusieurs zones pour éviter les interactions entre des humains et l’animal. « Ces terrains de camping de l’arrière-pays sont fermés en raison du comportement audacieux des loups, y compris le retrait d’articles d’une tente, à la recherche de récompenses alimentaires » détaillaient-ils dans un communiqué. Une enquête est en cours pour déterminer si l’ADN retrouvé dans les tentes correspond au second loup euthanasié.

Illustrations © Pixabay

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *