Lynx

Qui a tué le lynx boréal retrouvé mort aux portes du Jura ?

Le 31 décembre 2020, le corps sans vie d’un lynx boréal a été retrouvé dans le canton de Quinge. Un animal tué par arme à feu. Le troisième (et dernier) pour l’année 2020. Le grand félin est un animal protégé en France et en Europe, car considéré comme menacé. Des affaires rarement élucidées.

Le lynx n’avait pas connu de braconnage depuis 2014 sur le territoire français. Mais en 2020, trois lynx ont été abattus dans le Grand-Est de la France. Le premier en début d’année était un mâle adulte retrouvé mort dans le Haut-Rhin. Deux mois plus tard, en mars, c’est une femelle qui est retrouvée morte à Ivrey, dans le Jura. Et le dernier jour de l’année 2020, un troisième spécimen a été retrouvé, dans le Doubs, au sud de Besançon. La promeneuse a donné l’alerte et les agents de l’Office Français de la Biodiversité ont pu récupérer l’animal.

Les braconnages de lynx : rarement punis

Ces destructions d’animaux protégés sont passibles de lourdes peines mais les auteurs des faits sont rarement retrouvés. Les deux premiers cas de 2020, qui avaient donné lieu à enquête, n’ont pas abouti. Alors même qu’une association offrait 5.000 Euros à ceux qui pourraient aider à trouver le coupable. En 2011, un braconnier avait été condamné à 2 mois de prison avec sursis et 5.500 Euros d’amende et de dommages et intérêts. Ce dernier avait été reconnu coupable par la justice d’avoir tué un lynx dans le Jura, lors d’une battue.

Voir aussi [images rares] : un lynx surpris en train de chasser sa proie !

Une nouvelle enquête a été ouverte, pour le dernier cas de lynx retrouvé mort en 2020. Le trou béant sur le flanc et la présence de plombs dans le corps de l’animal laissent peu de doute à l’interprétation. La conclusion de l’autopsie est bien qu’une arme à feu est à l’origine de la mort du lynx. Braconner un animal de ce type peut vous faire encourir une amende de 150.000 € et jusqu’à 3 ans de prison ferme. L’exemple de 2011 démontre que les peines maximales ne sont pas réellement appliquées.

Le lynx boréal : un animal discret

Le lynx a disparu en France dans la première moitié du XXème siècle, avant de faire son retour dans les années 1970 depuis la Suisse. Quelques réintroductions plus tard, en France comme en Suisse, la population a commencé à se reconstituer. Il est aujourd’hui présent des Vosges aux Alpes. Mais c’est bien dans le massif du Jura que l’on compte la grande majorité des individus. Près d’une centaine. Il se fait discret et se nourrit majoritairement de chevreuil et de chamois. « Jusqu’à 90% des proies consommées » estime l’Association FERUS. Ponctuellement, les lynx peuvent être impliqués dans des prélèvements d’ovins sur des troupeaux. Comme en 2013 où un lynx était suspecté d’avoir tué plusieurs brebis près de Saint-Laurent-La-Roche (Jura).

Illustrations © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *