montagne altitude default

Expéditions hivernales 2019 : le K2 russe en chiffres !

L’expédition russe a récemment publié quelques statistiques compilées par Artem Braun. Cette expédition emmenée par son leader Vassily Pivtsov comprenait des grimpeurs russes, kazakhs et kirghizes. Elle partageait la montagne avec une seconde expédition organisée par le Basque Alex Txikon.

L’expé en chiffres !

Entre le départ d’Askole (fin de la route) et le retour en fin d’expédition, quelques 67 jours se sont écoulés. Un peu plus de deux mois. Les grimpeurs ont passés en tout 56 jours au camp de base ou plus haut sur la montagne. Si on met de côté les jours de très mauvais temps, il restait 32 jours pour progresser sur l’Eperon des Abruzzes…  Les grimpeurs ont passé 9 nuits dans le Camp 1 à 6.100 mètres, 4 nuits dans le Camp 2 à 6.700 mètres (après la cheminée House), 2 nuits improvisées à 6.950 mètres et enfin 2 nuits dans ce qui s’apparente au Camp 3 aux alentours de 7300-7400 mètres.

Au total, 5 attaques qui ont menées, lors de la dernière, jusqu’à l’altitude maximale de l’expédition : 7.465 mètres.

Toutes ces données sont intéressantes à étudier s’agissant d’organiser une future expedition sur le K2. Mieux comprendre les fenêtres météo et leur organisation dans le temps, c’est une part des clés du K2 en hiver.

Ecouter aussi : le Chogolisa et le Duc des Abruzzes, 1909

Illustration K2 © DR

4.3/5 - (10 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.