français everest

Expéditions Printemps 2019 : un Français vers le sommet de l’Everest

Alors que cette nuit, quelques aventureux se hissaient au sommet de l’Everest, les expéditions de cette saison continuent. Cory Richards et Topo Mena s’approchent du pied de leur voie. Dans le même temps, Ali Sadpara se prépare pour la suite de sa saison et un sommet de plus. Horia Colibasanu va devoir prendre une décision et Sophie Lavaud partage les photos de son sommet. Mais aussi des nouvelles de Sung Taek Hong en face Sud du Lhotse et de Sergi Mingote et de son enchainement sans oxygène. Et dans tout çà, un Français avance vers le sommet de l’Everest.

Un Français marche vers le sommet de l’Everest

Le pompier de Granville Thomas Dutheil est déjà au Camp 2 de l’Everest après une traversée de la Cascade de Glace très rapide. Son départ pour le sommet a été décalé de quelques jours par la météo mais désormais, la course est lancée. Sommet prévu pour jeudi !

Cory Richards à l’Everest, nouvel épisode

ROAM TV a publié l’épisode 4 de The Line, la websérie sur la tentative de Richards et Mena sur une nouvelle voie à l’Everest. Pour Mena « une expédition réussie : c’est ne pas mourir là-haut, c’est tout », Richards ajoute quelques niveaux au succès possible : « il y a trois niveaux de succès : 1. on ne meurt pas, on ne perd ni orteils ni doigts ; c’est une réussite ! 2. On revient en étant toujours amis, mais on n’est pas allé au sommet, on a fait de notre mieux mais ça n’a pas suffi ! c’est une réussite ! 3. On arrive au sommet, amis, sans mourir : c’est une énorme réussite ! Mega Success ! ».

Ali Sadpara, la suite au Makalu

Après son succès sur le Lhotse, Ali Sadpara est de retour au camp de base. La saison n’est pas terminée pour l’alpiniste pakistanais. En milieu de semaine, il devrait profiter d’un vol en hélicoptère pour rejoindre le camp de base du Makalu. A vol d’oiseau, moins de 30km séparent le Lhotse et le Makalu. Culminant à 8.481m, ce dernier est également situé sur la frontière entre le Népal et le Tibet. Il s’agit de la cinquième montagne la plus haute du monde.

Colibasanu : l’heure de la décision a sonné

Sur le Dhaulagiri, Peter Hamor, Marius Gane et Horia Colibasanu ont quitté le camp de base samedi direction le sommet. En deux jours, le passage le plus technique, « la cheminée », était passé. Ils ont continué d’avancer sous l’arête. Les heures à venir seront décisives. Si les conditions le permettent, ils continueront vers le sommet. Sinon, cette tentative de la dernière chance sera terminée et la fin de l’expédition aura sonné. Les prévisions sont relativement bonnes. Un vent assez modéré, des chutes de neige pas trop prononcées, de bonnes conditions de gel. Mais c’est sur le terrain que les trois hommes jugeront de ces dimensions et prendront leur décision très prochainement.

Et de 10 pour Sophie Lavaud !

Sophie Lavaud a publié des photos de son deuxième sommet de la saison. Après l’Annapurna fin avril, elle était au Kangchenjunga le 15 mai. Une victoire pour la grimpeuse suisso-franco-canadienne qui avait déjà tenté ce sommet par deux fois.

On approche du sommet en face Sud du Lhotse

Alors que Sung Taek Hong et son équipe veulent arriver au sommet du Lhotse par sa face sud en milieu de semaine, National Geographic Korea a publié quelques images de l’expédition. Les sous-titres traduits en français marchent assez bien pour comprendre le sens global. Et les images parlent d’elles-mêmes !

En bref…

  • L’Espagnol Sergi Mingote est redescendu du Lhotse qu’il avait atteint sans oxygène jeudi 16 mai. Il attend au Camp 2 pour repartir vers le haut dès que possible. En effet, il compte bien enchaîner avec l’Everest. Il estime pouvoir être au sommet dès mercredi 22. Cette deuxième phase devrait également être réalisée sans oxygène.
  • Kirstie Ennis pourrait bien faire une deuxième tentative de sommet dans les jours à venir. La semaine dernière, elle avait fait demi-tour à presque 8.600m, pressée par le temps. Mais elle ne se laisse pas abattre : « c’était dur de faire demi-tour si près du but, mais ça ne valait pas de risquer la vie de quelqu’un ».
  • L’Instagrameuse Caroline Gleich vient de quitter le camp de base côté Tibet en direction du sommet. « Je suis à la fois nerveuse et excitée de grimper cette montagne » expliquait-elle hier.

Illustration Camp 3 Everest, dernière rotation © Thomas Dutheil

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *