Everest : « Mon régulateur d’oxygène était cassé, j’étais condamné »

« Everest, la montagne qui a changé ma vie » est le titre de ce documentaire étonnant, signé Rizza Alee et Imad. Il raconte l’expédition d’un homme (le jeune Rizza, 18 ans), forcé de faire demi-tour avant d’atteindre le sommet. 

Jeune mais sage…

« Quand je suis arrivé à Katmandou, tout allait bien » explique cet homme, originaire du Cachemire. Grimpeur habitué des montagnes du Cachemire, son « rêve depuis toujours était de gravir l’Everest ». Quelques jours plus tard, arrivé au camp de base, Rizza commence à prendre conscience de ce que signifie grimper l’Everest… Quand il se retrouve sur les échelles du Glacier du Khumbu « c’était horrible ». « Gravir l’Everest, ce n’est pas ce que l’on pense… ». Le jeune homme filme notamment les longues files d’attente qui montent vers le sommet.

Un dysfonctionnement sur son régulateur à oxygène met un terme précipité à son aventure. Son sherpa est formel : « tu vas te tuer si tu restes ici, tu ne peux plus monter ». Il s’était préparé depuis tant d’années à cette expédition vers le toit du monde. « au final j’ai dû choisir entre survivre et mourir ». « Là haut, j’ai vu ce combat entre vie et mort, le sommet n’est pas tout »

Illustration  © Rizza Alee

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here