Denis Urubko est au camp 2 du Broadpeak, -35°C cette nuit sous la tente !

Alors que les Polonais approchent du Batura et que Jost Kobusch est toujours au camp de base de l’Everest, ça bouge sur le Broadpeak. Urubko est arrivé au camp 2, rejoint par ses deux comparses. A l’Ama Dablam, Txikon est prêt à s’attaquer à la montagne, il a rejoint le camp de base.

Urubko au Camp 2, il va faire froid cette nuit !

Hier, le trio passait la nuit au Camp 1 du Broadpeak et comptait bien continuer à monter le lendemain. Il y a quelques minutes, Denis Urubko a signalé qu’il avait atteint le Camp 2. Si le plus dur de la voie entre les deux camps avait d’ores et déjà été équipé, c’est la première fois que le Camp 2 et atteint durant cette expédition. « Je bois du thé dans la tente au Camp 2, à 6.400 mètres d’altitude, Don et Lotta arrivent. Le temps est bon mais Don a parlé d’une nouvelle dégradation pour le 19-20 janvier » écrit-il dans un sms.

D’ici quelques heures, l’équipe devrait donc être réunie à 6.400 mètres pour y passer la nuit. C’est une belle avancée pour l’expédition hivernale au Broadpeak. Mieux vaut ne pas avoir oublié un bon sac de couchage pour cette nuit. A cette altitude, les températures devraient frôler les -35°C au plus froid de la nuit, dans la tente. Et mieux vaut ne pas avoir à sortir en pleine nuit : température ressentie avec le vent : -45°C.

Don évoque une dégradation à partir de dimanche, les prévisions semblent effectivement annoncer une reprise du vent. A suivre.

Txikon au camp de base de l’Ama Dablam

Il n’a pas trainé. Arrivé en début de semaine à Lukla, Alex Txikon a rejoint le camp de base de l’Ama Dablam. Il y a deux jours, il était à Namche Bazar et apercevait pour la première fois de la saison, le sommet si proche de l’Ama Dablam, 6.812 mètres. Cette montagne est le premier objectif népalais de la saison pour le Basque. Une hivernale de mise en jambe sur ce presque-7000. Et puis début février, il rejoindra le camp de base de l’Everest pour un challenge d’une autre dimension : l’Everest.

Voir aussi : la montée vers le sommet de l’Ama Dablam en solitaire (et en vidéo !)

Les Polonais approchent du Batura

Après un trajet en 4×4 vers Chilas, puis jusqu’à Passu, début du trek vers le camp de base du Batura. Ils comptent installer ce dernier aux alentours de 4.200 mètres d’altitude. Ils étaient arrivés à Islamabad en début de semaine.

Illustration Broadpeak Camp 2 © Svy123

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here