expéditions Karakoram

Les plus grosses expéditions commerciales absentes du Karakoram cet été

Le covid continue d’avoir des impacts sur l’industrie des expéditions commerciales sur les plus hauts sommets de la planète. Après un printemps népalais très incertain, l’été le sera tout autant. Plusieurs opérateurs népalais ont annoncé l’annulation de leurs expéditions au Karakoram.

Le Pakistan a placé le Népal en liste rouge des pays au vu de l’explosion des cas de covid-19. Résultat, les ressortissants népalais ne peuvent entrer sur le sol pakistanais. Les sherpas, dont le rôle a pris beaucoup d’essor au Pakistan depuis quelques années, sont donc contraints à rester au Népal. Et à abandonner leurs expéditions estivales. Principal opérateur du marché, Seven Summit Treks a annoncé le report de ses expéditions au K2 et Broadpeak à l’été 2022. Une contrainte posée par les autorités pakistanaises qui ne veulent pas revivre le printemps sur les camps de base népalais. Il y a quelques semaines, le virus avait fait son apparition aux camps de base du Dhaulagiri puis de l’Everest. Les malades s’étaient alors comptés par dizaines.

L’absence des sherpas, qui ont largement contribué aux précédentes saisons au Karakoram, ne signifie pas la fin de la saison pour autant. Plusieurs expéditions internationales ont obtenu l’autorisation de rejoindre cette région montagneuse du nord du Pakistan.

Moins de sherpas, plus de grimpeurs locaux cette saison

Mirza Ali, de Karakorum Expeditions, évoque 11 clients accompagnés par 2 guides étrangers et 22 « guides locaux ». Il se réjouit de voir un grand groupe de guides locaux sur une telle expédition. Traditionnellement, leur place est souvent éclipsée par les sherpas venus du Népal. C’est donc « un énorme challenge mais je crois que les challenges apportent des opportunités ». Le développement de l’industrie des expéditions au Karakoram (Pakistan) profite encore peu à l’économie locale et aux opérateurs locaux. Cette saison très particulière pourrait donner aux acteurs pakistanais une belle occasion de démontrer leur savoir-faire en montagne.

En parallèle de quelques expéditions commerciales, on retrouvera quelques petits groupes privilégiant un style plus léger. Graham Zimmerman et Ian Welsted devraient ainsi s’attaquer à l’Arête Ouest du K2. Don Bowie et Lotta Hintsa devraient, quant à eux, cibler le Broadpeak. Le Sud-Coréen Kim Hong-Bin devrait également se trouver là. Il vise son 14ème sommet de 8.000m, le dernier d’une longue série. Une première pour ce cinquantenaire qui a la particularité de ne plus avoir de doigts. Toute une équipe venue de Corée du Sud devrait l’accompagner.

Illustration © Furganlw CC BY-SA 4.0

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *