Antonios Sykaris

Drame en Himalaya : l’alpiniste Antonios Sykaris meurt sur le Dhaulagiri !

Il venait de réussir l’ascension du Dhaulagiri, 8.167 mètres d’altitude, un des plus hauts sommets de la planète. L’entrepreneur grec Antonios Sykaris, malade dans la descente, est mort à 7.400 mètres d’altitude environ.

Antonios Sykaris n’en était pas à sa première expérience à 8.000 mètres. Annapurna, Everest, Lhotse, Manaslu ou encore Kangchenjunga. Il avait grimpé tous ces hauts sommets. Il s’était même essayé au K2 en hiver, sans succès. Le Dhaulagiri lui avait donné du fil à retordre. Malgré plusieurs tentatives, il résistait encore. Il comptait bien parvenir à ses fins.

Antonios Sykaris malade sur le Dhaulagiri

Quelques heures plus tôt, l’annonce de sa réussite au sommet était relayée sur les réseaux sociaux et les félicitations nombreuses . C’était sans compter ce qui se tramait sur le terrain. Arrivé au sommet peu après midi, il semblait encore en forme à ce moment-là. En difficulté après avoir atteint le sommet aux côtés de Dawa Sherpa, il a tenté de descendre mais s’est finalement effondré après une quinzaine d’heures de lutte. Tout « près du camp 3, à 4 heures du matin après un énorme effort physique et mental et un manque d’oxygène supplémentaire », il s’est éteint (texte en grec). Le sherpa qui l’accompagnait a pu rejoindre le camp 3 et attendait de l’aide. Antonios Sykaris avait 60 ans.  

Antonios Sykaris est le premier mort enregistré cette saison sur les expéditions himalayennes. Statistiquement, il ne devrait pas être le dernier, les expéditions à l’Everest ne faisant que commencer et rassemblant le plus gros contingent de grimpeurs.

Illustrations © Instagram SST

4.3/5 - (7 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.