coronavirus annuler ski

Coronavirus : dois-je annuler mon week-end au ski ?

Mise à jour le 13/03/20 à 14h.

Le nombre de malades du coronavirus recensés en France augmente progressivement approchant les 3.000 cas. 61 patients sont décédés, en date du 13 mars 2020. Des mesures ont été annoncées par le gouvernement, elles visent à ralentir l’avancée de l’épidémie et à prendre en charge les personnes présentant des symptômes de la maladie. Plusieurs événements culturels et sportifs ont été annulés, comme des concerts dans de grandes salles ou le Festival Tomorrowland à l’Alpe d’Huez. Vous avez prévu d’aller skier ce week-end, devez-vous rester chez vous ? Quelques éléments pour prendre votre décision.

Des mesures à respecter

Tout d’abord, les autorités n’ont formulé aucune consigne claire en la matière. Il n’est pas interdit de se déplacer sur le territoire français, mais les déplacements non indispensables sont déconseillés. On peut facilement admettre qu’un déplacement pour un week-end de loisirs n’est pas indispensable.

Les rassemblements de plus de 100 personnes étant désormais interdits, il est possible que les stations de ski françaises ferment certaines de leurs installations. A l’image des stations italiennes, autrichiennes ou norvégiennes qui ferment tour à tour.

Les risques de contagion induits par un week-end touristique sont évidemment plus significatifs que si vous décidez de rester chez vous. Pour autant, le virus se transmet plutôt dans des espaces confinés et par contacts rapprochés. Autre fait intéressant, qui rend ce virus moins facilement transmissible que la grippe classique : les patients asymptomatiques semblent peu enclins à transmettre la maladie. Ainsi, la France diffuse toujours les mêmes consignes :

  • Se laver les mains très régulièrement.
  • Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.
  • Porter un masque quand on est malade (sur prescription médicale)

Taux de mortalité

A aujourd’hui, le taux de mortalité connu du coronavirus est légèrement supérieur à 3%. Un taux nettement plus élevé que la grippe saisonnière, entre 0,2% et 0,5%. Il pourrait diminuer dans le temps, avec la prise en compte de plus de cas asymptomatiques. Les personnes fragiles (âgées, souffrant d’une autre pathologie) sont surreprésentées dans les cas de décès.

Bon allez, soyez prudents. On pourra encore skier l’hiver prochain…

Illustration ©  DR

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *