Loterie Ski

Une loterie pour attribuer les rares forfaits de ski en ces temps de pandémie

Pour respecter les restrictions sanitaires lui imposant un nombre réduit de skieurs, une station américaine a choisi d’attribuer les forfaits de ski via une loterie. Une pratique que l’on reverra cet hiver ?

L’histoire se passe en montagne au temps du covid… Près de 4.000 clients désireux de venir skier mais seulement quelques 600 forfaits à vendre. En fin de saison dernière, la station de ski d’Arapahoe Basin a dû faire preuve de créativité. Les autorités lui imposant une réduction drastique de sa capacité d’accueil, afin de limiter les attroupements et de permettre aux skieurs de respecter la distanciation.

Pour éviter les frustrations liées au « premier arrivé, premier servi », et faire face à un trafic intense sur son système de réservation, la station avait donc choisi une méthode plus inattendue. Une loterie pour laisser le hasard choisir qui pourrait venir skier et qui devrait oublier ses rêves de poudreuse. Avec une demande très forte et une offre très limitée, la station ne voyait pas d’autres solutions. Le système n’a pas duré longtemps, la fin de la saison approchant. Cet hiver, les stations américaines comptent bien éviter la foule. Chacune a sa méthode pour limiter sa fréquentation à un niveau acceptable au plan sanitaire. Certaines ont choisi de ne pas vendre de forfaits à la journée, d’autres d’obliger les détenteurs de forfaits saison à choisir à l’avance leurs jours de ski.

En Suisse aussi on limite la capacité des pistes

En Suisse, le domaine skiable d’Andermatt a ouvert quelques pistes il y a quelques jours. Mais la capacité d’accueil a été revue à la baisse et limitée. 1.000 skieurs maximum par jour. La station suisse n’a d’autre choix que d’imposer une réservation obligatoire. En cette saison automnale, la demande n’est pas importante au point de devoir réfléchir à des systèmes aussi radicaux que celui d’A-Basin. Mais qu’en sera-t-il dans quelques semaines ? Dans la seule nation de l’arc alpin à encore disposer de stations de ski ouvertes, on semble redoubler de précautions.

Voir cette publication sur Instagram

It was a somewhat different season opening but great, right? This extraordinary year has brought us some challenges and changes. So thank you all for the successful start of the season. Together we will create a safe and great winter experience! Until November 22nd our mountain is open on weekends, from November 6th on additionally on Friday, from November 28th on daily. ps: You can book your gondola for the coming weekend (Friday, November 6th to Sunday, November 8th) from Thursday, November 5th 2020. #ourmountain #skiing #snowboarding #gemsstock #seasonopening #winter #winterseason #swissalps #alpen #alpenliebe #mountainview #piste #bergliebe #lieblingsplatz #winterdestination 📷 @stefankern

Une publication partagée par SkiArena Andermatt-Sedrun (@skiarena) le

En France, les professionnels des domaines skiables n’ont pas prévu de limiter la capacité d’accueil des domaines skiables, ni le débit des remontées mécaniques. Pas de loterie pour les forfaits de ski non plus !

Illustrations © Macrovector

4.2/5 - (13 votes)

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.