inde chine

Echanges de tirs à la frontière Inde-Chine en Himalaya !

Depuis plusieurs mois, la situation s’envenime sur la ligne de démarcation entre l’Inde et la Chine au cœur de l’Himalaya. Dans cette région, faute de frontière bien définie, une ligne de contrôle floue suscite de nombreux accrochages entre les deux Géants asiatiques. Plus tôt dans l’année, des affrontements avaient fait plusieurs victimes dans les deux camps. Les soldats s’étaient battus à coups de bâtons. Dans une tradition jusque là respectée : pas d’usage d’armes à feu pour ne pas envenimer la situation. Depuis le milieu des années 1970, aucun tir n’avait été échangé sur cette ligne de contrôle. En ce début de semaine, cette limite semble avoir volé en éclats.

Des tirs d’un côté, de l’autre, en Inde, en Chine ?

La Chine a annoncé mardi que des tirs de sommation avaient été réalisés par l’armée indienne. Dans ce que Pékin a défini comme une « grave provocation militaire », les troupes de New Delhi auraient illégalement franchi la “frontière”. L’Inde n’a pas tardé à répliquer (lien an anglais). Expliquant que les Chinois avaient mené « des manœuvres agressives » parmi lesquelles des tirs en l’air. Et affirmant qu’elle « n’avait pas eu recours à des moyens agressifs, y compris le tir ». Difficile d’y voir clair dans ces échanges aux accents de propagande. La scène se serait produite dans la région du Lac Pangong.

Dans un geste d’apaisement avec son voisin chinois, l’Inde a organisé hier la restitution d’une quinzaine de yaks. Ils avaient traversé la frontière et se retrouvaient coincés en Inde depuis près d’une semaine.

Illustrations © DR

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *