essaim criquets

Des millions de criquets venus d’Afrique menacent le Népal !

Huitième plaie d’Egypte selon Le livre de l’Exode, les nuées de sauterelles ne sont pas qu’une vieille histoire. Le Népal est actuellement en état d’alerte face au même type de menace. Des nuages de criquets approchent actuellement de Darjeeling, sur les contreforts de l’Himalaya au nord de l’Inde. De-là, il ne leur restera que quelques dizaines de kilomètres à parcourir pour entrer au Népal explique l’Himalayan Times (en anglais).

Invasion de criquets en cours !

Ce nouveau vol de criquets compterait quelques deux millions de bêtes, prêtes à s’attaquer aux cultures du petit état himalayen. Seul espoir, un changement du vent qui renverrait les criquets dans une autre direction. Certains sont déjà là mais à ce stade, rien de comparable à la dernière invasion de ce type. C’était en 1962, les dégâts sur l’agriculture avaient été considérables. La taille de l’essaim pourrait être sous-estimée. Le Cirad explique que la plupart des essaims comptent une population qui « varie de quelques centaines de millions à quelques dizaines de milliards » d’individus.

Ces derniers jours, l’Inde avait sorti les grands moyens pour faire face à ces insectes. Des drones et un hélicoptère ont notamment dispersé de l’insecticide à grande échelle.

Ces nuées de criquets traversent l’Océan Indien, en provenance de Somalie, ont expliqué les Nations Unies (FAO).  

Lire aussi : Réchauffement climatique, il n’y a plus d’eau dans les villes de l’Himalaya

Illustrations Essaim criquets © Pixabay

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *