Expéditions hivernales 2019 : update au 16 janvier 2018

Alors que l’Américain Lonnie Dupre vient d’abandonner sa tentative d’hivernale en solitaire sur le Mount Hunter (Alaska), l’attention se focalise à nouveau sur l’Himalaya. Ça bouge enfin au K2 avec les arrivées des équipes et le début de la reconnaissance de l’itinéraire. Côté Manaslu également, où l’expédition de Simone Moro est arrivée. Enfin au Nanga Parbat, le groupe était de retour au Camp 3 hier, à la faveur de quelques éclaircies !

K2 : on attaque la reconnaissance !

L’équipe de Vassily Pivtsov est arrivée lundi au camp de base et déjà les premiers hommes ont commencé hier à se diriger vers le camp de base avancé, au pied de la voie. Il faut préciser que le traditionnel camp de base du K2 est assez éloigné du début de l’escalade proprement dite. D’où l’intérêt de ce fameux Camp de Base Avancé (ABC) où quelques alpinistes ont commencé à apporter des charges. L’équipe d’Alex Txikon arrive aujourd’hui au Camp de base, tout en se réjouissant de la venue prochaine d’un nouveau membre dans la cordée. Le Polonais Waldemar Kowalewski devrait avoir quitté Askole à l’heure qu’il est. Il vient d’obtenir son permis pour rejoindre le reste du groupe !

UPDATE 17.01.19 : Alex Txikon est bien arrivé au camp de base ce mercredi.

Manaslu : camp de base atteint !

Pemba Gelje Sherpa et Simone Moro sont arrivés lundi au camp de base en hélicoptère. L’itinéraire pédestre, trop enneigé, était impraticable. « les conditions météos sont bonnes, clairement meilleures qu’en 2015, il ne fait que -25°C ! Que l’aventure commence ! » expliquait Moro il y a quelques heures. Effectivement la météo est clémente, le soleil devrait continuer à briller jusqu’en début de semaine prochaine. Si Moro parvient au sommet du Manaslu cet hiver, ce pourrait être la toute première expédition du genre à être réalisée totalement en hiver. La première hivernale homologuée avait débuté à la fin de l’automne.

UPDATE 17.01.19 : La Puja a été célébrée, les alpinistes sont prêts à grimper en toute sérénité !

Nanga Parbat : au-delà du Camp 3 !

« Toute l’équipe est de retour au Camp 3 » annonçait hier soir Daniele Nardi. L’arrivée au camp n’a pas été simple, il a fallu dégagée la tente complètement ensevelie sous les chutes de neige. Ils sont montés chargés du matériel nécessaire pour s’attaquer à l’Eperon Mummery dès aujourd’hui. Il devrait un peu neiger mais le vent n’est pas trop fort et les températures modérément basses : -20°C environ à l’altitude du Camp 3. Une montagne toujours aussi hostile… « Tom, il y a quelques années, j’étais seul ici, j’étais vraiment fou » raconte Daniele Nardi à Tom Ballard dans son journal de bord.

UPDATE 17.01.19 : Le groupe a atteint l’altitude de 6.200 mètres bien au-dessus du Camp 3 et y a déposé du matériel “en espérant qu’il ne s’envole pas”, avant de redescendre vers la base.

Lire aussi : Hivernales Hiver 2019, le point au 14 janvier 2019 | 8 janvier 2019 | 3 janvier 2019

Illustration Permis népalais pour le Manaslu © Simone Moro

Expéditions hivernales 2019 : update au 16 janvier 2018
4.6 (91.43%) 7 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here