népal annule everest

A son tour, le Népal annule les permis d’ascension pour l’Everest !

Face aux risques liés au coronavirus, le Népal a pris ces dernières heures des décisions drastiques.

Le gouvernement népalais s’est réuni jeudi soir et sa décision est claire : toutes les expéditions de ce printemps sont annulées. Y compris celles, nombreuses, qui visaient l’Everest. A l’annonce de la fermeture du versant tibétain du toit du monde, certaines agences avaient annoncé vouloir se reporter sur le versant népalais : c’est peine perdue. Du 14 mars au 30 avril, le Népal suspend la délivrance de tout visa à l’arrivée. Initialement prévu pour quelques pays (dont la France), ce dispositif est désormais étendu à toutes les arrivées. Un comité restreint composé du Ministre de la Défense et du Vice-Premier Ministre a travaillé sur le dossier ce jeudi pour en arriver à cette décision.

Un manque à gagner considérable pour la région

L’impact de l’annulation des expéditions va être un coup dur pour l’économie de la vallée du Khumbu mais aussi pour les revenus de l’Etat népalais. « Le gouvernement gagne environ 4 millions de dollars par an en délivrant les permis d’ascension pour l’Everest » rappelle le Kathmandu Post. Le directeur général de Seven Summit Treks, l’une des plus grosses agences à l’Everest, ajoute : « L’annulation des expéditions à l’Everest portera un coup très dur aux opérateurs d’expédition ».

Les agences ne seront pas les seules en difficulté. Dans la vallée du Khumbu, le tourisme est la principale source de revenus. Avec l’arrêt des expéditions et la suspension des visas, les touristes devraient disparaitre de la vallée de l’Everest. Les hôteliers, restaurateurs, guides, porteurs, compagnies aériennes,… toute une économie va être touchée de plein fouet par ces annulations massives.

Demi-tour pour les sherpas !

Depuis plusieurs jours, les équipes des opérateurs d’expéditions étaient à pied d’oeuvre pour préparer le camp de base et acheminer des tonnes de matériel jusqu’au pied de la montagne. Ils vont pouvoir, dans les prochains jours, faire demi-tour.

Selon toute vraisemblance, personne ne devrait s’aventurer sur l’Everest cette saison. Une telle situation ne s’était pas produite depuis le tremblement de terre de 2015.

Illustration © DR

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Une réflexion sur « A son tour, le Népal annule les permis d’ascension pour l’Everest ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *