vue sur le K2

Aucun alpiniste sur le K2 en cet été 2020, cet hiver peut-être ?

Depuis plusieurs années, le K2 a pris des faux airs d’Everest, à petite échelle. Jadis réservé aux seuls alpinistes très expérimentés, le second sommet de la planète accueille désormais un plus grand nombre d’expéditions commerciales. Les mêmes recettes qu’à l’Everest y sont déployées. Des cordes fixes sur la majeure partie de l’itinéraire, des sherpas pour aider les clients et une bonne dose d’oxygène en bouteille. Les opérateurs népalais et occidentaux ont désormais pris l’habitude de s’installer au pied du K2 l’été venu. Si bien que le nombre de grimpeurs parvenant au sommet a fait un bon en avant. Pourtant en cette année 2020, c’est une toute autre histoire.

Déconfinement trop tardif pour le K2 et ses 8.611m

Après avoir affecté les expéditions népalaises et tibétaines du printemps, le coronavirus est venu à bout des aventures estivales au Karakoram. Les règles imposées par les autorités empêchaient de rejoindre le K2. La saison idéale pour le gravir est située entre mi-juin et début août. Ensuite le temps de complique et entre les jet-streams et les précipitations, une ascension du K2 en fin d’été devient très compliquée. Les autorités de Gilgit-Baltistan, la province du Pakistan qui abrite le camp de base et la voie normale du K2, ont annoncé la réouverture des activités de montagne le 8 août dernier. Bien trop tard pour qu’une expédition au K2 puisse avoir lieu. Si d’autres sommets du Pakistan sont praticables à cette période, à l’image du Muchu Chhish, le K2 devra patienter avant de revoir des alpinistes.

Au K2 cet hiver mais sans les Polonais

Les Polonais avaient initialement prévu de retenter leur chance cet hiver sur ce colosse du Karakoram,. Mais faute de préparation à 8.000 mètres ce printemps et cet été, ils ont jeté l’éponge. D’autres projets pourraient suivre le même chemin et se voir reportés sine die. D’autant que l’accessibilité de la région, eu égard au possible développement de la pandémie, est encore incertaine. A ce jour, l’opérateur Seven Summit Treks propose toujours le K2 en hiver à ses clients. Le “produit” est toujours en ligne sur leur site internet.

Illustrations © M.Ly CC BY 2.0

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *