Stefi Troguet Dhaulagiri

L’Andorrane Stefi Troguet vise le Dhaulagiri avant un été au Karakoram

Nouveau projet pour Stefi Troguet. L’Andorrane a annoncé son intention de s’envoler dans quelques jours pour le Népal. Son objectif ? Le Dhaulagiri et ses 8.167 mètres d’altitude. Un sacré échauffement avant un été prévu au Karakoram.

Il y a quelques heures, la jeune himalayiste Stefi Troguet a annoncé son expédition au Dhaulagiri. Le septième sommet de la planète pourrait bien être son troisième 8.000 gravi sans oxygène. Après le Nanga Parbat et le Manaslu en 2019, elle avait des plans l’an dernier du côté des Gasherbrum, mais ils ont été annulés par la pandémie. En 2021, elle compte bien continuer son projet de gravir les 14 sommets de plus de 8.000 mètres sans oxygène.

Un défi relevé par très peu d’alpinistes dans le monde, et seulement deux femmes : Gerlinde Kaltenbrunner et Nives Meroi. Deux autres femmes sont souvent citées concernant l’ascension de ces 14 sommets, une Sud-Coréenne dont un des sommets n’aurait pas été atteint ainsi qu’une Espagnole qui a utilisé de l’oxygène sur deux de ces sommets.

Stefi Troguet au Dhaulagiri avant le K2 et le Broadpeak

Une expédition surprise puisqu’elle avait annoncé il y a quelques semaines son intention de partir vers d’autres sommets quelques mois plus tard sans mentionner cette idée d’aller au Dhaulagiri entre temps. Qu’à cela ne tienne, elle devrait malgré tout rejoindre le nord du Pakistan cet été, avec une tentative sur le Broadpeak et le K2, deux fameux 8.000 du Karakoram. Une expédition qu’elle anticipe comme particulièrement « émouvante ». Il y a quelques jours, plusieurs de ses amis y ont trouvé la mort. Au premier rang desquels le Pakistanais Muhammad Ali Sadpara avec lequel Stefi avait une amitié toute particulière. C’est notamment à ses côtés qu’elle avait mené sa première expédition à 8.000 mètres, sur le Nanga Parbat.

Sur le Dhaulagiri, elle devrait être accompagnée par son ami Jonatan Garcia. Selon ses déclarations sur les réseaux sociaux, elle devrait commencer par quelques jours de quarantaine avant de partir s’acclimater dans la vallée de l’Everest. Ensuite, cap sur le Dhaulagiri et son trek d’approche de 5 jours.

Illustrations © ETroguet 

  

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *