Cervin

Aventure : cet été c’est décidé je veux gravir le Cervin !

Parmi les montagnes iconiques d’Europe, le Mont-Blanc se dispute souvent la première place avec son cousin italo-suisse. Avec ses 4.478 mètres d’altitude, le Mont Cervin et sa forme pyramidale quasi-parfaite attire de nombreux grimpeurs du monde entier. Gravir le Cervin est-il à la portée de tous ? Que faire pour s’y préparer ? Comment s’équiper, comment y aller, combien ça coûte ? Les réponses dans cet article.

Comme le Mont-Blanc, le Cervin ou Matterhorn est un sommet de plus de 4.000 mètres d’altitude. Une bonne partie de son ascension se situe donc en haute montagne. Loin des sentiers de randonnées classiques et des prairies à vaches. Grimper une telle montagne est donc une entreprise qui requiert un certain nombre de compétences, d’expériences, du matériel et si on est plutôt débutant, un bon accompagnement. Il fut un temps où gravir le Cervin était même l’un des plus grands défis de l’alpinisme, c’était en 1865 !

Comment se rendre au pied du Cervin

Pour rejoindre cette montagne, c’est à Zermatt que vous aurez rendez-vous. La capitale suisse de l’alpinisme est facilement accessible, le train arrive directement dans la station. Le train en question s’emprunte depuis la gare de Visp (Viège) où circule la grande ligne suisse qui rejoint Lausanne puis Genève. A Zermatt, on trouve facilement à se loger, se restaurer et même s’équiper. Attention, entres hôtels luxueux, agences bancaires et boutiques de montres, le niveau de vie est élevé à Zermatt. Si vous décidez d’y passer deux mois de préparation à votre ascension, la facture va être salée.

Quel niveau nécessaire pour gravir le Cervin ?

La voie la plus accessible, dite « voie normale », passe par la cabane du Hörnli, célèbre refuge du Cervin. Il existe également une voie normale côté italien, dite de l’Arête du Lion. Les deux itinéraires sont considérés comme « Assez Difficile ». C’est la même cotation que pour le Mont-Blanc par la voie du Goûter. Il est impératif de maitriser certaines techniques de base utilisées en alpinisme, et notamment la progression encordée, la marche avec crampons, le maniement d’un piolet…

Il faut être à l’aise dans des niveaux d’escalade débutants et être en pleine forme. L’effort est assez soutenu, et ce pendant deux jours. Si les principales difficultés techniques sont équipées de cordes fixes, la recherche de l’itinéraire constitue une des raisons qui peut vous convaincre de faire appel à un professionnel pour vous accompagner. Si vous êtes débutant, il est possible de réaliser des stages d’une semaine. Ce format inclut quelques jours d’apprentissage et les deux jours d’ascension, le tout sous la houlette d’un guide de haute montagne. L’avantage de cette formule est l’acclimatation à la haute altitude les jours précédents.

Quel prix cette ascension ?

L’accès à la montagne est gratuit, aucun permis n’est exigé. Malgré tout, le ticket de télécabine qui vous rapproche du refuge, la nuitée en refuge (avec la demi-pension), le matériel nécessaire et les services d’un guide… le tout est loin d’être gratuit. Les prix pour l’encadrement par un guide peuvent varier. Les tarifs ci-dessous font référence aux guides de Zermatt qui vous assurent « un départ en tête depuis le refuge ». D’autres types d’encadrement sont évidemment possibles : guides français, clubs alpins,… S’ajoutent : le matériel, une assurance, le logement à Zermatt…

DétailsPrix à partir de
Paris-Visp en train via Lausanne 2e classe (Aller)65 €
Visp-Zermatt 2e classe (Aller)34 €
Télécabine Zermatt-Schwarsee (Aller)30 €
Nuit à la Cabane du Hörnli (dortoir+demi-pension)136 €
Engagement guide suisse 2 jours1.135 €

Si la facture est trop salée, vous pouvez vous rabattre sur beaucoup moins couteux, un paquet de Toblerone. regardez bien la montagne sur l’emballage : oui c’est le Cervin !

Illustration © Pixabay

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *