Everest 2021

Everest 2021 : plus de 500 alpinistes au sommet, 0 sans oxygène !

Chaque année, le nombre d’alpinistes qui réalise l’ascension de l’Everest sans oxygène supplémentaire se réduit. Cette année, malgré plusieurs tentatives, personne n’a réussi cet exploit. La saison Everest 2021 n’a vu personne au sommet sans oxygène.

D’après les derniers comptages du blogueur américain Alan Arnette, ce sont quelques 534 personnes qui seraient arrivées au sommet de l’Everest cette saison. Moins que lors de l’année 2019 pendant laquelle sur le seul versant népalais, quelques 660 personnes avaient atteint les 8.848 mètres du sommet ! Avec l’impact du covid, plusieurs expéditions ne se sont pas tenues, d’autres ont été annulées en cours de route. Enfin, la météo de fin de période a été compliquée avec l’impact de deux cyclones. Les organisateurs de plusieurs expéditions ont alors préféré faire demi-tour, privilégiant la sécurité. En 2019, quelques 0,2% des sommets avaient été réalisés sans oxygène . Cette saison, sauf annonce inattendue, personne n’a réussi l’ascension sans oxygène. Plusieurs alpinistes ont essayé mais aucun n’a réussi. En 2021, le taux est donc simplement de 0%.

2021 : Personne sans oxygène à l’Everest !

David Goettler et Kilian Jornet font partie de ceux qui ont voulu grimper sans oxygène. Initialement venu pour un projet plus ambitieux, c’est finalement sur la voie normale népalaise qu’ils ont fait leur tentative. Arrivés au Col Sud, ils ont préféré faire demi-tour. Le Hongrois Csaba Varga avait atteint la même altitude lors de son acclimatation. Environ 8.000 mètres. D’autres avaient annoncé leur projet de grimper sans oxygène supplémentaire mais n’ont pas dépassé le Camp 3 (comme le Français Pascal Denoël) ou ont finalement utilisé les précieuses bouteilles (comme l’Américain O’Brady).

De plus en plus de sherpas !

Au-delà de cette utilisation généralisée de l’oxygène, il est à noter la surreprésentation des sherpas dans les personnes au sommet. Certains ont d’ailleurs comptabilisé deux à trois sommets chacun lors de cette seule saison. Il faut dire que le ratio sherpa/client est toujours en nette augmentation. Toujours d’après les premiers comptages d’Alan Arnette, ce seraient près de la moitié des summiters qui seraient des sherpas cette année. Il estime que les sherpas représentent 63% des personnes au sommet cette saison. Ce ratio peinait à dépasser 50% lors de la saison record de 2019.

Illustration © DR

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *