destivelle

Catherine Destivelle recevra un Piolet d’Or pour l’ensemble de sa carrière !

Nos confrères polonais l’ont évoqué hier (en Polonais). La grimpeuse française Catherine Destivelle recevra un Piolet d’Or lors du Festival de Montagne de Ladek en septembre prochain. En recevant cette reconnaissance pour l’ensemble d’une carrière, elle succède notamment à Krzysztof Wielecki (2019) ou Andrej Stremfelj (2018) mais aussi Walter Bonatti (2009) ou encore Doug Scott (2011). Elle est la première femme à être ainsi primée. Le seul Français à avoir reçu ce Piolet d’Or Carrière est Robert Paragot, en 2012. Ce dernier nous a quittés il y a quelques mois.

Mais qui est Catherine Destivelle ?

La Rock-star et ses solitaires inédites

Au début des années 1970, la jeune Catherine découvre les rochers de Fontainebleau. Très vite, elle se rapproche des Alpes du Sud et c’est dans le Verdon qu’elle réalise ses premières grandes voies (si on fait abstraction de celles qu’elle découvrait quelques temps plus tôt à l’insu de ses parents). Elle enchaine ensuite sur d’impressionnantes réalisations alpines sur l’Olan, les Drus ou l’Ailefroide. En 1985, elle prend part aux premières compétitions d’escalade et c’est le succès. Sa médiatisation lui permet alors de choisir et elle laisse tomber la compétition pour des projets inédits, notamment en solitaire. Elle signe ainsi plusieurs premières solitaires féminines dans les Alpes : sur les Drus, l’Eiger (en hiver), l’Eperon Walker aux Grandes Jorasses ou encore la voie Bonatti au Cervin. Avec une prédilection pour les faces nord donc, les plus dures. Un « palmarès » exceptionnel qui n’est pas, à aujourd’hui, égalé. Dans le même temps, elle grimpe aussi au Karakoram (Tours de Trango), au Tibet (Shishapangma) ou encore en Antarctique.

Voir l’intégralité du film Au-delà des cimes

Transmettre sa passion

Au début des années 2000, elle commence à délaisser l’escalade. Mais c’est pour mieux débuter une seconde carrière. En prenant la direction des Editions du Mont Blanc, elle trouve un nouveau moyen de transmettre sa passion pour la montagne et la grimpe. Comme « je ne sais pas faire les choses à moitié, toute mon énergie et mon temps sont aujourd’hui dédiés aux livres. Partager ma passion m’a toujours plu, que ce soit au travers de films, conférences ou même de l’écriture. Publier des livres le permet aussi et d’une façon plus large, plus subtile. » explique-t-elle alors. Des ouvrages dont nous parlons régulièrement comme avec Ici Elvira, vous m’entendez ? ou plus récemment Le Guide et le Procureur.

Illustrations © Editions du Mont-Blanc

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *