sans oxygène

Everest 2023 : 0,3% des alpinistes sans oxygène !

En 2023, le nombre de grimpeurs à affronter l’Everest sans oxygène est toujours aussi bas ! Gravir le toit du monde sans l’aide du précieux gaz reste un exploit rarissime.

La saison des expéditions à l’Everest est désormais terminée. Le premier bilan est morbide avec un triste record de victimes parmi les clients et les sherpas. Parmi les quelques alpinistes qui ciblaient une ascension sans oxygène, rares sont ceux qui ont réussi. Grace Tseng a fait demi-tour à 8.225 mètres, d’autres encore plus bas. Szilard Suhajda était encore plus proche du sommet mais il est mort lors de sa tentative. Seuls deux grimpeurs semblent avoir réussi cette saison. Le Pakistanais Sajid Sadpara a réussi le 14 mai dernier. Le fils du regretté Ali Sadpara voulait réaliser le rêve de son père, l’alpiniste le plus renommé du Pakistan, c’est chose faite.

D’après ExWeb, le Colombien Mateo Isaza a également atteint le sommet sans oxygène quelques heures plus tard. « Pour moi c’était important de le faire sans oxygène, c’était un défi à la recherche des limites humaines » a-t-il expliqué à une radio colombienne à son retour.

2 alpinistes sur 600 ! 

Deux grimpeurs sans oxygène sur une estimation de 600 sommets de l’Everest en cette saison 2023, selon Alan Arnette qui tient un comptage assez précis en cours de saison. Soit 0,3% des alpinistes au sommet. Un pourcentage en ligne avec les chiffres de 2019 : 0,2%.

Illustration © Sajid Sadpara TW / Sawa Travel Columbia IG

4.5/5 - (10 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.