K2

Expédition hivernale K2 2020-21 : la liste des alpinistes s’allonge !

L’expédition hivernale au K2 qui se prépare aura bien mérité son titre d’ « expédition internationale ». Avec l’ajout d’Arnold Coster à la liste des participants, voici quelques 12 nationalités représentées !

Une expédition au K2 vraiment internationale !

L’équipe de l’opérateur Seven Summit Treks est composée de plus d’une dizaine de sherpas très expérimentés. Parmi les plus expérimentés de ceux qui ont l’habitude de collaborer avec l’agence. En complément, les « clients » viennent des 4 coins du monde. Pays-Bas, Grèce, Italie, Espagne, Chili…

NomPaysStatutMini-Bio
Chhang Dawa SherpaNEPLeaderManager de l’opérateur Seven Summit Treks à l’origine de cette expédition, il devrait s’occuper de la logistique du camp de base. Il a déjà gravi les 14 sommets de 8.000 mètres que compte la planète. Et donc forcément… le K2 !
Sergi MingoteESPCo-leaderLe Catalan devrait prendre la direction des opérations de grimpe et coordonner la progression sur la montagne. Il a déjà gravi de nombreux 8.000 dont le K2. Avant la pandémie, il était lancé dans une tentative d’ascension des 14 sommets de 8.000 sans oxygène et en un temps record.
Arnold CosterNETMembreGuide de haute montagne, il vit au Népal où il est marié à une alpiniste népalaise. Il a plusieurs fois gravi l’Everest ou le Cho Oyu. Coster participe régulièrement à des expéditions de Seven Summit Treks, comme cet automne au Manaslu avec la Garde Royale de Bahreïn. Il a guidé des expéditions sur tous les continents ou presque.
Antonios SykarisGREMembreEn 30 ans d’expérience, il a gravi 4 sommets de plus de 8.000 mètres dont l’Everest ou encore le Lhotse. Il a aussi gravi le Pic Lénine ou encore Le Linceul aux Grandes Jorasses. Sur le Makalu et le Dhaulagiri, il a fait demi-tour à presque 7.800 mètres. Il est le Grec avec le plus grand palmarès en Himalaya mais avant tout un homme d’affaire. On lui doit notamment une chaîne de magasins d’électroménager qui portait son nom, aujourd’hui revendue.
Bob BhaniaUKMembreDirecteur financier et co-fondateur d’un fonds d’investissement britannique, il a plus de 60 ans et des expériences de grimpe sur tous les continents. Il s’est lancé dans cette nouvelle carrière de grimpeur et d’explorateur polaire en 2010 quand gravement diminué par une opération à la gorge, il avait failli y passer !
Peter MoermanBELMembre
Bernhard LippertALLMembre
Waldemar KowalewskiPOLMembreIl a fait partie de l’équipe d’Alex Txikon pour son hivernale au K2 début 2019. Le Polonais a également une expérience sur le K2 en été (sommet en 2019).
Carlos GarranzoESPMembreCompagnon de cordée régulier de Sergi Mingote et de Juan-Pablo Mohr, Carlos Garranzo est pompier mais passionné de montagne. Il a déjà gravi Everest et Lhotse et de nombreux sommets sur plusieurs continents.
Josette VallotonSUIMembreElle est guide de haute montagne à Arolla (Valais). Voilà une vingtaine d’année qu’elle parcourt l’Himalaya pour en gravir les sommets. Lhotse, Cho Oyu, Shishapangma, Manaslu ou encore Makalu ont déjà été rayés de sa liste. Elle comptait gravir le Dhaulagiri cette année, mais les conditions ne l’ont pas permis. Qu’à cela ne tienne, elle se rabat sur le K2 en hiver !
Mattia ConteITAMembreAvocat cinquantenaire, il a déjà plusieurs expériences à son actif avec Sergi Mingote, notamment au Nanga Parbat ou au Gasherbrum II. Il était revenu de sa double expédition au Pakistan avec 11 kg en moins !
Juan-Pablo MohrCHIMembreArchitecte et alpiniste, ce trentenaire venu d’Amérique du Sud collectionne les 8.000. Le Chilien en a déjà gravi 5, à sa manière, sans l’aide de sherpas et sans oxygène.
Atanas SkatovBULMembreIl est connu pour être un himalayiste végan ! Il a déjà gravi les 7 sommets et l’Everest par les deux versants principaux. On l’a également vu à l’Annapurna, au Dhaulagiri ou au Makalu.
Mingma Dorchi SherpaNEPSSTCo-fondateur de Seven Summit Treks et alpiniste chevronné, il a déjà gravi les 14 sommets de 8.000 de la planète, dont le K2.
Lakpa Temba SherpaNEPSSTSherpa expérimenté, membre de l’expédition de SST au K2 durant l’été 2019.
Mingma Tenjen SherpaNEPSST
Pasang Dukpa SherpaNEPSST
Chhangba SherpaNEPSSTSherpa expérimenté, membre de l’expédition de SST au K2 durant l’été 2019.
Dawa Finjhok SherpaNEPSSTIl a gravi l’Everest 5 fois mais aussi le Cho Oyu ou encore le Kangchenjunga. Il y a quelques années, il avait participé à une mission délicate sur l’Everest, consistant à redescendre les corps gelés d’alpinistes morts sur la montagne. Son travail avait fait l’objet d’un reportage du New York Times.
Pechhumbe SherpaNEPSSTMembre de l’équipe qui installera les cordes fixes.
Lakpa Dendi SherpaNEPSSTActuellement sur une expédition à l’Ama Dablam, il a grimpé l’Everest 7 fois. Il faisait partie l’an dernier de l’équipe de Nims Dai. Il a également une expérience sur le K2.
Temba BhoteNEPSSTA 38 ans, il a déjà gravi le K2 mais aussi l’Everest et le Manaslu. Il devrait prendre part à l’équipe qui installera des cordes fixes. Il est également un guide senior.
Mingtemba SherpaNEPSST
Galje SherpaNEPSSTIl devrait prendre la tête de la petite équipe en charge de placer des cordes fixes sur l’itinéraire. En 2019, il était aux côtés de Nims Dai sur plusieurs ascensions de son Project Possible. Quelques années plus tôt, il faisait partie d’une expédition hivernale d’Alex Txikon. Il ne lui reste que 5 « 8.000 » à gravir pour tous les avoir gravis.
Gesman TamangNEPSSTSept 8.000 à son actif donc plusieurs avec Nims Dai et son Project Possible, il était au sommet du Manaslu il y a quelques jours pour la seule expédition sur un 8.000 népalais cet automne. Déjà venu sur le K2.
Sona SherpaNEPSST
SST : Seven Summit Treks
Hivernale 2020-21 du K2 : liste des participants

Ils ont quitté la liste (pour le moment ?) : Tamara Lunger (Italie) et Tomaz Rotar (Slovénie). Ci-dessous, le petit message de Tamara Lunger, surprise d’avoir trouvé son nom dans la liste des participants alors qu’elle l’avait pas encore pris sa décision.

Une seconde expédition au K2 cet hiver ?

Une autre expédition s’organiserait au même moment, avec notamment Ali Sadpara (Pakistan) et John Snorri (Islande). Sadpara a déjà de nombreuses expériences, notamment la première hivernale sur son sommet fétiche, le Nanga Parbat. Snorri était l’hiver dernier au K2 pour une tentative d’ascension. Il fait partie des grimpeurs qui avaient fait parlé d’eaux pour leur pugnacité.

Illustrations © Maria Ly CC BY-SA 2.0

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *